Le maire de Kumbo a été enlevé par les sécessionnistes  - Culturebene

Le maire de Kumbo a été enlevé par les sécessionnistes 

Selon certaines sources concordantes , des  ambazoniens de Ngoketunjia, dans le nord-ouest du Cameroun, ont revendiqué l´arrestation d´une haute autorité politique de la région. Selon une source proche des sécessionnistes, le maire de Kumbo, Njong Donatus a été arrêté dans la matinée de mercredi 10 octobre 2018 à Sabga par des combattants ambazoniens de Ngoketunjia. Le groupe serait fortement assisté par la diaspora Ngoketunjia .Le maire et l´un de ses collègues de Nkum sont accusés d´avoir participé à des émissions radio dans le cadre de la présidentielle du 07 octobre 2018.
Il faut rappeler que la présidentielle a été perturbée dans les régions anglophones par les ambazoniens qui ont procédé à des attaques ciblées le jour du scrutin. Par peur de représailles, les populations desdites régions ne se sont pas rendues aux urnes.

Commentaires

0 commentaires

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté

Merci de désactiver votre bloqueur de publicité. Notre survie en dépend :)