Lutte contre le Covid-19 : Didier Drogba offre son hôpital comme centre de dépistage ! - Culturebene
InsideLight OnSanté

Lutte contre le Covid-19 : Didier Drogba offre son hôpital comme centre de dépistage !

Didier Drogba a véritablement décidé de prendre le devant de la lutte contre le Covid-19 en Côte d’Ivoire et dans le monde. Après avoir fait de nombreux dons en vivres et non vivres pour soutenir les personnes vulnérables, l’ancien capitaine des Éléphants met son hôpital à disposition des autorités ivoiriennes pour en faire un centre de dépistage de cette maladie.

Qui ne se souvient pas des échauffourées qui ont éclaté à Abidjan, la semaine dernière, entre populations et forces de l’ordre ?

Des jeunes de Yopougon Toits-Rouges ont en effet saccagé le centre de dépistage du coronavirus installé par les autorités sanitaires sur le terrain de la BAE.

Cette même scène s’est produite à Koumassi, la commune dirigée par le Maire Ibrahim Cissé Bacongo, où des jeunes se sont vigoureusement opposés à l’installation d’un centre similaire.

Et pourtant les autorités ivoiriennes se sont engagées à installer 13 centres de prélèvement de proximité à Abidjan (principal foyer de la maladie à coronavirus), sur un total de 45 qui seront déployés dans le pays.

Face à cette tension entre populations et autorités sécuritaires, dans cette atmosphère de terreur et de psychose généralisées, Didier Drogba est venu comme un homme providentiel pour faire une proposition des plus judicieuses.

Le meilleur buteur de tous les temps de la sélection ivoirienne de football a en effet proposé son hôpital « Laurent Pokou » pour en faire un centre de dépistage du coronavirus.

Le patron de la Fondation Didier Drogba a donc présenté, ce week-end, cet hôpital situé en face du sanctuaire marial, dans la commune d’Attécoubé, à Vincent Toh Bi Irié, ainsi qu’au 1er adjoint au Maire de la Commune qui habrite les locaux.

« Nous remercions Drogba pour ce don considéré comme un acte de patriotisme », a réagi le Préfet d’Abidjan. Ce centre de santé n’est certes pas fonctionnel pour l’instant, mais Mariam Breka, Directrice de la Fondation indique cependant : « Il appartient a l’État de le (…) rendre fonctionnel. »

Cet hôpital, faut-il le rappeler, comprend une salle d’échographie, une protection maternelle et infantile (PMI), une salle de radiographie, un laboratoire ultra moderne, une pharmacie, des salles d’hospitalisation et d’isolement, ainsi que d’autres bureaux.

Commentaires

0 commentaires

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté

Merci de désactiver votre bloqueur de publicité. Notre survie en dépend :)