Après la sortie de Marie Louise Foé, son beau-père donne sa version des faits - Culturebene
Inside

Après la sortie de Marie Louise Foé, son beau-père donne sa version des faits

Après la sortie de Marie Louise Foé relative à un immeuble laissé par son défunt époux et qui depuis 17 années, est géré par sa belle-famille, Martin Amougou Foé le père de l’ancien indomptable approché par la presse, a donné sa version des faits.

Sur les antennes de Radio Sport Info (RSI), le beau-père de Marie Louise Foé a précisé que le bien immobilier suscité, revendiqué par sa belle-fille, lui appartient. Il a déclaré qu’il s’agit d’un bien qui lui a été donné par Marc Vivien Foé de son vivant, avant son mariage avec Marie Louise.

« J’ai eu deux fils dans ma vie, Foé Marc Vivien qui est décédé et Foé Ateba Emmanuel qui m’héberge en ce moment en France. J’ai 8 petits fils et 2 arrières petits fils et j’ai donné à mes petits fils l’immeuble de 3 niveaux que Marc m’a laissé au quartier Nkomo à Yaoundé ainsi que 2 villas situées à l’ancien aéroport toujours à Yaoundé. Je rappelle que l’immeuble d’Elig Essono m’a été donné avant le mariage entre Marc Vivien et Marie Louise. Et pour l’achever j’ai dû prendre un crédit à la banque. Tout est en mon nom », a-t-il déclaré.

Et d’ajouter : « je n’ai jamais reçu de quoi finir les travaux du complexe qui avaient démarré du vivant de Marc ! C’est Marie Louise qui a perçu l’argent de la FIFA et du gouvernement camerounais qui était destiné à ça. Eto’o est venu me voir pour un projet qui aurait permis de terminer le complexe mais Marie Louise a refusé de collaborer. »

Contrairement aux dires de son beau-père, Marie Louise, le 26 juin 2020 a indiqué que ce bien est l’héritage des enfants de l’ancien Lion indomptable. Elle a par ailleurs déclaré qu’il y a une décision de justice qui lui donne gain de cause, dans cette affaire. Pourtant la réalité est telle que c’est son beau-père qui continue de jouir de l’argent qu’il produit.

Cette sortie faite par la veuve de Foé à la date commémorative de son deuil, révélé ainsi que les problèmes de gestion de ses biens, qu’on pensait clos, persistent malheureusement depuis 17 années déjà.

Commentaires

0 commentaires


Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux:

📸 INSTAGRAM: https://instagram.com/culturebeneofficiel
🌐 FACEBOOK: https://www.facebook.com/culturebene
🐤 TWITTER: https://twitter.com/culturebene
📩 EMAIL: culturebene@declikgroup.com

Danielle NGONO

Rédactrice chez Declik Group

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Merci de désactiver votre bloqueur de publicité. Notre survie en dépend :)