Tiwa Savage, Yemi Alade et Don Jazzy sommés d’arrêter leurs commentaires politique au risque de réveiller la colère du président nigérian - Culturebene
A la uneInsideNigeria

Tiwa Savage, Yemi Alade et Don Jazzy sommés d’arrêter leurs commentaires politique au risque de réveiller la colère du président nigérian

Selon plusieurs médias nigérians, Tiwa Savage, Yemi Alade et Don Jazzy ont été convoqués par la police pour avoir critiqué le Président nigérian.

Les cas de violences et surtout de viol ont cru de manière exponentielle depuis quelques mois au Nigeria. Ainsi, via le hashtag #WeAreTired, « Nous sommes fatigués », la chanteuse Tiwa Savage qui était en première ligne de ce combat avait été soutenus par Yemi Alade et Don Jazzy.

Tous reprochaient au Président Buhari une mauvaise gestion du pays qui entrainerait cette recrudescence de la violence au Nigeria. Sauf que, leurs prises de positions publiques et leurs critiques envers le gouvernement en place n’auraient pas plu en haut lieu. Ils ont ainsi été convoqués par la police.

Si les stars citées ne se sont pas encore exprimées sur l’affaire, il semblerait néanmoins que celles-ci aient réduit les publications à caractère politique sur leurs comptes depuis leurs présumées convocations.

Commentaires

0 commentaires

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Merci de désactiver votre bloqueur de publicité. Notre survie en dépend :)