CamerounInside

Bright Light Projects (BLP) lance The Girls Shall Rise (GSR), un programme donc l’objectif est de soutenir des personnes vulnérables

Girls Shall Rise (GSR) est un programme phare de Bright Light Projects (BLP) dont l’objectif est de fournir un soutien éducatif, une formation professionnelle et des actions de plaidoyer aux survivants de violence basée sur le genre ( VBG), en particulier les violences faites aux femmes et aux enfants, aux travailleurs du sexe et aux autres filles et femmes vulnérables.

Bright Light Projects Cameroon (BLPC) a commencé à recenser les Personnes Déplacées Internes (PDI) dans la municipalité de Buea, dans la région du Sud-Ouest du Cameroun, en avril 2021, en collaboration avec la Délégation Régionale du Ministère de la Promotion de la Femme et de la Famille du  Sud-Ouest, les acteurs communautaires, les chefs locaux, le personnel soignant  et les conseillers municipaux.

La municipalité de Buea et les communautés environnantes de la division du Fako ont été au centre du déploiement sur le terrain. Les évaluations de vulnérabilité ont été conduites dans les villages de Likombe, Bova 1, Bova 2, Bwassa, Likoko, Great Soppo Buea. Ces évaluations étaient faites sur la base des indicateurs de performance clés de BLP, conformément à sa campagne Girls Shall Rise, qui a connu un grand succès en Sierra Leone.

Selon le coordonnateur de Bright light Projects au Cameroun, Monsieur EKOLE BAZIL NAJEMBE, environ 300 évaluations ont été réalisées dans ces villages entre les mois d’avril et de juillet 2021. Les filles les plus vulnérables seront sélectionnées comme bénéficiaires pour être les pionnières du programme Girls Shall Rise de Bright light Projects  (BLP) au Cameroun.

La crise anglophone en cours depuis environ quatre ans a entraîné a engendré de nombreux problèmes et un exode des populations des villages éloignés vers les grandes villes de Buea, Bafoussam, Bamenda, Douala et Yaoundé, soit environ 800 000 personnes déplacées, notamment des femmes et des enfants. Le gouvernement camerounais et les services sociaux ont l’énorme responsabilité d’aider ces personnes déplacées mais ne peuvent pas le faire seuls. BLPC ne fait que compléter les efforts du gouvernement dans des domaines clés, notamment en ce qui concerne la violence sexiste, l’autonomisation des femmes rurales par le biais des activités de subsistance, les questions de santé reproductive, etc.

Dans certains villages, des jeunes filles forment déjà des groupes d’auto-défense pour lutter contre les viols et la violence domestique. Dans le cadre de sa mission de renforcement des capacités des activistes de première ligne dans les communautés marginalisées, BLPC organisera des ateliers dans ces communautés pour les former à l’identification, à la réponse et à la sensibilisation appropriées. Des jeunes filles seront formées comme ambassadrices du BLPC dans certains de ces villages.

Le programme GSR a connu un succès considérable en Sierra Leone et est maintenant reproduit au Cameroun, en particulier dans la division de Fako et les communautés environnantes. Les filles et les femmes vulnérables recevront le soutien nécessaire en matière d’éducation et de ressources, ce qui leur permettra de devenir des agents de changement dans leurs communautés. Monsieur  EKOLE BAZIL NAJEMBE affirme que : “Lorsque vous donnez du pouvoir à une femme, vous construisez une communauté entière d’agents du changement”. L’objectif à long terme de la campagne GSR est de transformer les filles et les femmes vulnérables en entrepreneurs fiables.

Soutenez la campagne Girls Shall Rise en cliquant sur le lien ci-dessous : Accueil – Bright light Projects

Pour accomplir sa mission, Bright light Projects a signé un partenariat avec OIC situé à Buea qui donnera une formation professionnelle à des filles vulnérables et défavorisées sélectionnées pour son programme de bourses. Bright light Projects Cameroon (BLPC), sous la direction de Monsieur EKOLE BAZIL NAJEMBE, expert en développement local et en coopération internationale décentralisée, entend fournir le soutien nécessaire à l’éducation et à l’autonomisation durable des filles vulnérables et défavorisées de ces communautés.

Dans ces villages, la majorité de la population vit en dessous du seuil de pauvreté et les filles et les femmes sont les plus vulnérables, notamment dans le domaine de l’éducation. La pauvreté, le sous-développement, le manque d’opportunités d’emploi, le conservatisme font qu’une majorité de filles dans ces villages sont privées du droit fondamental à l’éducation. D’autres problèmes sociaux tels que le mariage des enfants, la traite des êtres humains et la discrimination ont également contribué à entraver le droit des filles à l’éducation.  Avec un accès limité à l’éducation, beaucoup d’entre elles restent coincées dans le cycle de la pauvreté.

Soutenez la campagne Girls Shall Rise en cliquant sur le lien ci-dessous : Accueil – Bright light Projects

À PROPOS DE NOUS.

Bright Lights Projects (BLP) est une organisation caritative publique de statut 501© (3) à but non lucratif basée aux États-Unis, dont le siège est à Houston, au Texas.  Le succès de BLP repose notamment sur sa capacité à établir des partenariats stratégiques avec des organisations qui défendent des besoins humanitaires spécifiques, par exemple le concert pour l’aide aux victimes d’Ebola dans le Maryland en 2014, au profit de Médecins sans frontières et d’International Medical Corps.  BLP est officiellement déclaré en Sierra Leone, en Guinée Conakry, avec des opérations au Nigeria et au Cameroun.

En mai 2021, BLP a obtenu le statut consultatif spécial d’ONG auprès du Conseil Economique et Social (ECOSOC) des Nations unies. Ledit Conseil est l’organe principal chargé de coordonner les travaux économiques, sociaux et connexes des 14 agences spécialisées, commissions fonctionnelles et cinq commissions régionales de l’ONU.

VISION :

Promouvoir et aider les personnes bénéficiaires de BLP à devenir autonomes et à contribuer positivement au développement de leurs communautés.

MISSION :

Mettre en œuvre des projets communautaires viables et durables par le biais de partenariats stratégiques aux États-Unis et en Afrique subsaharienne.

 PRINCIPAUX DOMAINES D’INTERVENTION:

BLP a une approche simpliste pour soutenir et mener des initiatives non partisanes dans la reconstruction de communautés en difficulté en Afrique sub-saharienne dans les domaines suivants :

– le soutien aux réfugiés et aux Personnes Déplacées Internes (PDI)

– Égalité des sexes et inclusion sociale (violence domestique et inclusion sociale)

– Droits de l’homme (handicaps, femmes, enfants) || Éducation (formelle/informelle)

– Soins de santé communautaires || Défense de la jeunesse || Réintégration des prisonniers

– Éducation financière de la communauté || Micro-Finance

Commentaires

0 commentaires

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux:

📸 INSTAGRAM: https://instagram.com/culturebeneofficiel
🌐 FACEBOOK: https://www.facebook.com/culturebene
🐤 TWITTER: https://twitter.com/culturebene
📩 EMAIL: culturebene@declikgroup.com
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page