Patricia Boowen: « Je recherche des artistes talentueux… » - Culturebene
A la uneCamerounMusique

Patricia Boowen: « Je recherche des artistes talentueux… »

Plus connue sous la casquette de manager d’artistes, aujourd’hui on la retrouve de plus en plus au cœur des grands événements, toujours aussi dynamique, motivée et dévouée à la cause artistique. Patricia Boowen, Panie pour les intimes, s’est véritablement trouvé une place dans le système. Très occupée, l’équipe de kamerhiphop a pu mettre la main sur elle, samedi dernier, pendant la balance du groupe Sexion D’Assaut au palais des sports. Dans l’interview qui suit, c’est plutôt une Panie très souriante et modeste, loin des étiquettes qu’on a tendance à lui coller, qu’on a eu la joie d’écouter.

Bonjour Panie, ce n’est pas très évident de vous rencontrer ces derniers, je pense que cette fois c’est la bonne ?

(Rire). Je l’espère aussi. Bonjour à toi mon cher ami.


On te voit vérifiant le dispositif technique avant le passage de Sexion D’Assaut, décidément tu es au centre même de cet événement, et il se laisse dire que dans plusieurs d’ailleurs. Comment gères-tu les choses, la pression est grande ?

La pression, comme dans tous les événements monte, elle monte. Là, je vérifie les détails, les derniers réglages à faire. Ce qui est certain, c’est que le spectacle sera beau. J’en profite pour dire merci à ces artistes qui ont accepté venir pour la première partie, ils étaient tous là à la balance. Tu sais, les 1eres parties ont été ouvertes aux artistes en promotion et j’apprécie qu’ils aient compris que c’est très important pour eux-mêmes d’être présents sur les scènes, parce que le véritable problème chez nous, c’est que les organisateurs de spectacles ont tendance à faire appel aux artistes qui ont déjà un nom. Donc maintenant, le principe des scènes ouvertes qu’on compte perpétuer en fait sur d’autres événements, c’est de pouvoir programmer les artistes qu’on gagnerait à découvrir.

On te connait plus sous la casquette de manager, l’organisation des événements comme celui qu’on vivra tout à l’heure, ça ne devient pas stressant ?

Stressée, moi ? Non, je vais dire qu’en plus d’être manager de Krotal, je suis ce qu’on appelle régisseur de spectacle, donc il va s’en dire que je commence à prendre l’habitude.

Vous venez  de dire que vous managez Krotal, sauf preuve de contraire, il se trouve être le seul sous votre aile, est ce à que le profil des autres ne cadre pas avec vos critères de sélection ?

Bah, je suis pourtant disponible, je suis très visible même, je travaille à 70% sur le net. Donc, pour les internautes, tapez Patricia Boowen sur facebook ou faites moi un mail à l’adresse suivante amura@gmail.com. Pour ce qui est du profil, je recherche tous ceux qui ont du talent, tout simplement tous ceux qui ont envie d’y arriver. Parce que généralement chez nous, on ne voit pas le processus, on est tout de suite intéressé par la fin, ou la sortie d’un album n’est pas une finalité, c’est le début d’une carrière. Il faut prouver qu’on est prêt à donner le meilleur de soi.

Ça compte juste pour les artistes hip hop ?

Non, pas seulement. Aujourd’hui, je suis manager hip hop parce que je manage Krotal, mais on me retrouve sous d’autres casquettes, par exemple, Patience Dabany, c’est  un style qui est loin du hip hop, mais je suis également dans l’organisation de ce genre d’événement. Pour moi, l’art c’est l’art. On ne peut pas se focaliser que sur le hip hop. Mais sinon, c’est une culture tout aussi valorisante et le message est plus porteur, il touche énormément, donc c’est à nous de pouvoir utiliser ça, de façon positive.

Aujourd’hui Sexion D’Assaut, quelle est la suite ?

Comme toujours, pleins de projets, il y’a La Fouine qui fera 2 concerts, le 21 Décembre au collège de la salle et le 23 au palais des sports à Yaoundé. On enchaine avec Patience Dabany, X Maleya et Petit pays A DOUALA AU STADE DE BEPANDA. Donc pas mal d’événements arrivent. Et puis en Février, on aimerait quand je dis « on », c’est un groupe, également Kamerhiphop qui nous a soutenus pour le Krotal 21. C’est revenir en fait sur la carrière de Krotal à travers l’album « La BO de nos lifes », ce projet, nous le prévoyons pour février 2012, mais ce n’est pas une organisation qui dépend de nous, de moi, c’est avec kamerhiphop qu’on le fera.

Merci Panie, je ne vais pas abuser de votre temps, au plaisir de nous revoir ?

Merci, merci encore et vraiment bravo pour le gros travail que vous faites.

source: kamerhiphop.com

Commentaires

0 commentaires

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer