A la uneCamerounMusique

Stanley E.N.O.W “j’ai toujours soutenu le kamerhiphop show…”

Il s’illustre par son parfait bilinguisme et sa maitrise du milieu 2H kamer.  Titulaire d’un Bachelor en Communication des Organisations, il crée BLU’ INK dont il est le C.E.O. nous l’avons rencontré lors de la 10e édition du kamerhiphop show (édition qu’il a présenté avec Maestria). Au Menu : le hip hop kamer, la 5e édition de Mboa Hip Hop Awards (dont il est membre du comité d’organisation et de la structure Blaxity, structure organisatrice de l’événement), le kamerhiphop show, ses projets à venir…

Bonjour Stanley E.N.O.W: rappeur-Animateur-homme du showbiz… en quelques mots, comment te présentes tu ?
Wats good Idy. Tu l’as si bien dit je suis un young Rappeur, Animateur radio-tv, acteur de voix professionnel et Show man Camerounais qui travail pour le Hip hop Kamer et la culture urbaine depuis pas mal de temps.

Comment es tu arrivé dans le monde de la communication?
Bah je commence par le break-dance en classe de classe de 6ème   au lycée bilingue de Bafoussam il y a 10ans, puis l’année qui suivait j’écris mon premier texte de rap avec l’aide d’un Mc ainé Zao Nas, quelques mois après j’enregistre mon premier son sur une face B de Dmx au studio Lestacom. 2 ans après, je suis allez rapper dans l’émission Groove du très grand animateur Serge Pouth qui était nouvellement affecté à la Crtv Pouala fm de Bafoussam. Après mon flow, il m’a dit que j’ai une super voix et que je lui rappelais le host hiphop le plus fameux de Douala Nabil4real, puis il m’a introduit en radio dans une émission pour académicien. Au vu de ma petite performance le chef de chaine adjoint Leonard Chatelin m’a donné une émission Cocktail Hit Parade en solo le samedi soir. 2 mois après j’ai été retiré de l’émission car les nouveaux journalistes sont vénus de l’ESSTIC. Mais dès lors j’ai été plébiscité par plusieurs radios privés dans lesquelles j’ai travaillé comme animateur et metteur en ondes.

Etait-ce ton rêve de devenir animateur radio et TV?
Au préalable je ne voulais qu’être une super rap star, mais comme le Dieu du ciel dispose toujours, il m’a envoyé l’un de ces anges Serge Pouth qui a découvert en moi un talent d’animateur, je l’ai entièrement embrassé. Je dirais que je vis mon rêve car je suis entrain de faire ce dont j’ai toujours rêvé de faire. Ce n’est pas donné. Praise God, thanks Sergeo Pouth.

Pourquoi avoir gardé ton nom véritable en lieu et place d’un pseudo comme le font certains ?
Au départ j’ai eu une multitude de pseudo genre Sun cityLil Es-teeDa foxy mais pendant que j’animais en 2005 une émission de Hiphop « Still breeze » sur Rut fm Bafoussam,  j’ai adopté mon prénom Stanley. C’est à mon arrivé à Douala en 2008 que je constate le sucre qu’il y a autour de l’originalité et c’est avec l’aide du très originale Tony Nobody que je rajoute mon nom E.n.o.w devant mon prénom.

Beaucoup t’ont connu au sein de Mboa Team/ Blaxity, comment s’est faite ta rencontre avec Tony Nobody ?
 Je (re)insiste sur l’expression « Ange du ciel » car c’est ce même terrible Sergeo Pouth qui non seulement me découvre, m’inspire, mais qui me mets en contact avec Tony mon mentor. Après avoir travaillé avec Star de demain comme animateur d’ambiance, je décide d’aller découvrir le ccf de Douala où j’ai retrouvé Tony en tournage avec Valsero et Serge Pouth. Serge a dit à Tony je cite  « voici l’un des best de Bafoussam, prends-le et donne lui un coup de main ». Deux jours après je commence à faire les news sur Mboa.

La 5e édition du  Mboa Hip Hop Awards se tiendra au mois de Novembre, en quelques mots comment se prépare l’événement ?
La cérémonie de récompenses rendues à sa 5ème édition après la 6ème année de l’émission Mboa se prépare avec beaucoup de sérieux et de tacte. Les équipes de Blaxity-Yaoundé sont sous le soleil entrain de collecter les données des projets parus de ce cotés là, pareils pour le Cameroun tout entier. Après le travail fait par le comité de nomination, Kamerhiphop.com étant l’un des partenaires fiables du Hiphop Kamer aura comme depuis 5 ans la primeur de la liste d’artistes nominés.

Quelles sont les innovations ?
Cette année Blaxity prévoit une table ronde avec les grands acteurs du Hip-hop Kamer, question de discuter de ses maux. Les Awards de cette année iront aux chevets des artistes anglophones et puis y aura une grosse After-party qui ne dit pas son nom.

Quelles sont les critères pour nominer les artistes ? N’ya t il pas de favoritisme ?
Depuis 5 ans Blaxity récence, collecte, analyse et nomine les projets nominables.  Nous essayons autant que peut se faire de parfaire le concept pour récompenser ceux qui travaillent vraiment. Avez-vous un jour constaté que nous faisons dans le favoritisme ?

Tu as présenté la 10e édition du kamerhiphop show, comment as-tu été accueilli par le public de Yaoundé ? Et comment as-tu trouvé le show ?
Le Kamerhiphop show c’est un event que j’ai toujours soutenu depuis sa création avec beaucoup de parti-pris même sans connaitre ni toi Idy ni personne de Kamehiphop. J’en avais marre de soutenir à distance donc j’ai eu la chance de servir ce concept en live. Quand au public de YDE ce n’est pas la première fois qu’ils me surprennent avec leur amour d’ailleurs je l’ai vécu lors du show avec Soprano au palais des sports et au festival Mboa Come test. Le show était religieusement réussi et j’en profite pour remercier Kamerhiphop et le public de  YDE. Vivement à la prochaine édition de fin d’année 2011 où je reviendrais officiellement en tant que Guest Show man.

Tu es responsable de la structure BLU’ INK, en quelques mots peux tu me présenter la structure ? Quel est le but que tu recherches et quels sont les objectifs que tu veux atteindre ?
Titulaire d’un Bachelor en Communication des Organisations, je crée BLU’ INK dont je suis le C.E.O pour régir mes activités purement corporatives et communicationnelles. Je suis entre autre un traducteur d’entreprise (English- French- Pidgin- et autres langues) et c’est sous cette structure que je fais les devis de mes activités personnelles. Elle vise aussi entreprendre dans la culture, raison pour laquelle elle sera dans un futur proche une succursale de Blaxity car je suis  à l’école du Père.

Comment juges-tu la qualité du hip hop kamer en tant qu’homme de Media?
En tant qu’homme de media le Hiphop kamer a connu son véritable essor. Les vielles entités tels : Mapane records, Zomloa Recordz de DJ Bilik, Magma fusion, Big B-zy, Umar Cvm, CTM, Lady B, Redzone, Racyn, X-maleya, C-minaire, Protector, Malekumfu, Ak sang grave, Ultimatum, Star system, Tony Nobody, Negrissim, Bantou posse et j’en passe (…) ont déjà tout sacrifié pour vivifier notre Hip-hop. C’est la raison pour laquelle certains jeunes acteurs du bled ont la bénédiction de nous pondre de la qualité.

Selon toi quel est ou quels sont le ou les maillons faibles de ce mouvement ?
Les manquements il y en a assez pour la plus part chez les jeunes. « On se croit déjà accompli, après avoir été acclamé par son entourage, on rap encore pour les confrères, on n’est trop influencé par l’extérieur, on ne respecte pas les ainés… » Apprenons à devenir des produits et non des simple musiciens où encore faisons des carrières et non des piètre projets.

Quels sont tes projets immédiats ?
Entrain de taffer sur des émissions High quality entertainment radio-télés 100% Kamer à standards internationaux avec les officiels de « la cité de l’art » (Blaxity), question de donner un autre ton au Hip-hop Kamer. Entre-temps j’enregistre aussi petit à petit mon album qui paraîtra one day, one day.

Quelques contacts utiles ?
My mail enow_lerapeur@yahoo.fr,   http://www.facebook.com/Stanley911

Un mot aux internautes de Kamerhiphop.com ?
De un ; Je leur remercie au nom de la famille du Hip-hop Camerounais pour leur soutien infaillible.
De deux, Evitez les chemins faciles
De trois, Jésus Christ est votre berger, vous ne manquerez jamais de rien…jamais !

Commentaires

0 commentaires

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux:

📸 INSTAGRAM: https://instagram.com/culturebeneofficiel
🌐 FACEBOOK: https://www.facebook.com/culturebene
🐤 TWITTER: https://twitter.com/culturebene
📩 EMAIL: culturebene@declikgroup.com
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page