A la uneEvènementMusique

Canal 2’Or 10ème édition : Voici les Vainqueurs…

La dixième édition de la prestigieuse cérémonie des récompenses au Cameroun vient de mettre la clé sous le paillasson ; le suspens a été observé jusqu’à la dernière seconde, et comme on s’y attendait un peu, cette édition dite spéciale aura fait des heureux, mais aussi quelques frustrés, même si l’on préfère le terme : Malheureux…

Certaines catégories étaient très disputées ; leurs nominés respectifs, plongés dans une anxiété à nulle autre pareille depuis plusieurs semaines déjà, ne sont pourtant pas restés les bras croisés. On aura –et c’est peu de le dire- vu ces derniers dans une course effrénée d’incitations au plus grand nombre de votes. Un exercice qui, au fil des jours, gagnait en expansion. Facebook, Whatsapp, Twitter, voire instagram, les publications et posts saturaient alors véritablement, sans oublier le voting par sms. La bataille était donc rude, et les différents nominés en étaient conscients, surtout au regard de la période arrêtée, qui allait d’Octobre 2012 à Octobre 2014. Un détail qui curieusement n’avait été pris en compte par certains…

La catégorie Révélation de l’année, sans surprise, consacrait alors Stanley Enow ; l’auteur de Hein Père, véritable titre-phénomène, qui dédiera ce trophée à tous ses collègues artistes, dont il estime mériter au même titre que lui, le fabuleux trésor. Ouvertes désormais à la sous-région,  les Canal 2’Or à travers la catégorie Révélation Afrique-Centrale, primeront le congolais Trésor Mvoula, dont le titre Vieux Thomas a conquis l’Afrique, et le Cameroun en particulier. La meilleure performance Artiste ou Groupe Folklorique ira à Mabelle Zang, et celle du meilleur artiste ou groupe Gospel, à Prince de Jésus, très acclamé au passage. Hervé Nguebo, à l’unanimité, rafle le Canal 2’Or de l’artiste ou Groupe World. Son titre Essoka, véritable caresse de l’âme et thérapie pour esgourdes, aura certainement marqué les mémoires… L’artiste ou Groupe de musique urbaine se voit arracher par Stanley Enow qui va signer ainsi un doublé. Le King Kong avait le sourire digne d’une pub de dentifrice, et reconnait les efforts de toute son équipe qui le propulse à des sommets vertigineux. La Structure NS Pictures empochera le Canal 2’Or du Meilleur vidéogramme avec le titres TOURNER LES REINS de Michael Kiessou.

Après la musique, cap au 7ème art ; là encore, aucune mauvaise surprise. Naturellement, Cercle Vicieux d’Ebenezer Kepombia rafle la Meilleure série Tv, tandis que le prix du Meilleur Comédien, revenait à un certain Martin Poulibé, dont le rôle est très admirable dans ladite série (Cercle Vicieux), et le prix de la meilleure Comédienne à KWEDI, toujours dans ladite série. Le Meilleur humoriste n’est nul autre que Moustik Charismatique, un jeune au parcours incroyable, qui aujourd’hui tutoie les cimes. Roga Roga se verra gratifier du canal 2’Or du Meilleur Artiste Afrique-Centrale, et Flavour du Nigéria, celui du Meilleur Artiste Africain. La chanson de l’année a été attribuée à la pala pala woman Mani Bella, et tout logiquement, l’Artiste féminin reviendra à Coco Argentée. Le trio magique X-Maleya rentrera avec le trophée du Meilleur Artiste Masculin…

Pour ce qui est des prix spéciaux, Eko Roosvelt, Alhadji Touré, Barthélemy Toguo et Soukouss Makoul en seront heureux élus. Et pour finir, la première dame Chantal Biya, se verra remettre le Prix Spécial Mécène.

Commentaires Facebook

Laisser un commentaire

Ne manquez aucune actu !

Laissez votre adresse e-mail pour recevoir une selection des meilleurs articles du site !
Email
Prénom
Secure and Spam free...