Concours Littéraire National des Jeunes Auteurs 2017 : 20 jeunes primés à Yaoundé - Culturebene
Clin d'oeilLitteratureLivre

Concours Littéraire National des Jeunes Auteurs 2017 : 20 jeunes primés à Yaoundé

Les jeunes qui se sont démarqués par leurs écritures littéraires ont été primés à Yaoundé le jeudi 21 septembre 2017.

La cérémonie a eu lieu au centre culturel Camerounais, aux encablures de 17h. Le Ministre des arts et de la culture, le  Pr Narcisse Mouelle Kombi, était accompagné pour l’occasion, de ses homologues, Ministres : Laurent Esso (Justice), Jacques Fame Ndongo( Enseignement  Supérieur), Jean Ernest Ngalle Bibehé (Enseignement Secondaire), Mounouna Foutsu (Jeunesse). Tous sont venus acclamer ces jeunes esprits brillants, à la plume parlante.

En effet, deux genres littéraires que sont la nouvelle et la Poésie, étaient ceux sur lesquelles, les candidats devaient s’exprimer. Le thème « Patrimoines culturels et développement du Cameroun », est celui sur lequel les écrivains en gestations devaient voyager.

C’est donc, un total de plus de 300 candidats, venus des 10 régions du Cameroun qui ont déposés leurs travaux, mais 10 dans chaque discipline (Poèsie et Nouvelle), donc un total de 20 ont été retenus.

Dans la catégorie de la poésie, c’est Niba Fontoh (33 ans) qui arrache la palme d’or, avec son œuvre intitulé ‘Dilema’. Son dauphin Mvesso Ngani Aurelien (33 ans), lui vient avec sa production dénommé ‘Ô berceau de nos ancêtres’. La 3e, Buba Laura Chifon (34ans) qui a écrit, ‘ Poverty’.

Dans la catégorie nouvelles, c’est Bengno Essola Edouard (26 ans), avec son œuvre, ‘Maimouna ou la fatalité’ est  classé 1er, puis vient en second Awasume Yvette (28 ans) avec ‘Not While I live’, puis en 3e position vient Avé Marc Longin (33 ans) avec ‘ Bamenda Boy’.

Tous ont présenté leur vision singulière qui se veut commune de notre patrimoine culturel, comme catalyseur, du développement effectif du Cameroun.

Pour les célébrer, des artistes ont exécuté plusieurs prestations, pour leur souhaiter la bienvenue, dans le monde de l’écriture et du livre en particulier. Ces prix qui varient de 500.000 frs  à 75milles FCFA ajoutés à cela, des lots de participations, ont fait des heureux. Par-dessus tout, la vraie satisfaction découlera de l’édition de ces œuvres.

Au-delà de cela, 5 œuvres ont été retenues dans chaque catégorie, pour être imprimées, du faite de leurs pertinences. On parle là donc d’un total net de 30 jeunes auteurs qui seront édités. Grâce au Ministère des arts et de la culturel se sont donc 30 jeunes auteurs, qu’on appellera sans exagérer, la crème de la crème, qui verront le jour au Cameroun.

L’espoir reste donc qu’ils pourront, dans les prochains jours, être comptés parmi ceux à qui sera décernés, le Grand Prix Littéraire de l’Afrique Noir. Ce n’est pas impossible puisque 13 compatriotes l’on déjà obtenu.

 

Commentaires

0 commentaires

Frida Nolla

Rédactrice Sports / Declik Group

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Merci de désactiver votre bloqueur de publicité. Notre survie en dépend :)