DJ Arafat : « Je ne fuirai pas la Côte d’Ivoire, j’arrive...» ! - Culturebene
A la unePeopleStars & People

DJ Arafat : « Je ne fuirai pas la Côte d’Ivoire, j’arrive…» !

DJ Arafat a encore une fois de plus manifesté son intention de revenir en Côte d’Ivoire et répondre de ses ennuis judiciaires. Certes, reconnaît-il avoir relancé vers fin juin sa tournée européenne, toutefois, a-t-il confié, qu’il ne fuira pas la justice ivoirienne.

Alors que la reconduction de sa tournée européenne avait été sujette à diverses interprétations, certains l’accusant de vouloir prendre le raccourci de rester en Europe, DJ Arafat vient de clarifier cette situation qui prêtait à confusion. Dans un direct sur sa page Facebook ce jeudi 07 juin, DJ Arafat a rassuré qu’il sera de retour à Abidjan comme annoncé depuis quelques temps.

« Je ne fuirai pas la Côte d’Ivoire, j’arrive à Abidjan », a-t-il rassuré. Pour lui, pas question de fuir ses responsabilités. Et Beerus Sama de confier qu’il lui sera plus qu’important de se faire entendre par la justice ivoirienne dans cette affaire où il a déjà été condamné à 12 mois de prison ferme assorti de 20 millions F Cfa d’amende pour dommages et intérêts.

« Je viendrai pour qu’on écoute juste ma version pour que les juges sachent que je suis quelqu’un de bien et non un criminel ou un délinquant comme les gens essaient de me faire passer », a-t-il traduit. À propos de la prison, DJ Arafat est conscient que c’est loin d’être un lieu à souhaiter à quelqu’un. « Même à mes pires ennemis, je ne souhaiterai pas la prison », a-t-il dit.

Cependant, même s’il se dit respectueux de la justice ivoirienne et des lois de son pays, DJ Arafat ne souhaiterait pas l’humiliation pour un artiste de sa trempe. « Je respecte la justice de mon pays. Me menotter devant tout le monde ne servira à rien et cela pourrait ternir à la fois mon image et aussi celle du pays », a-t-il témoigné.

DJ Arafat s’est également prononcé sur le traitement des artistes ivoiriens lors de leurs tournées européennes. S’indignant devant les cachets dérisoires payés à certains de ses confrères, il les a invités à une prise de conscience et un réveil pour mieux vendre leur art pour espérer en jouir pleinement.

Commentaires

0 commentaires


Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux:

📸 INSTAGRAM: https://instagram.com/culturebeneofficiel
🌐 FACEBOOK: https://www.facebook.com/culturebene
🐤 TWITTER: https://twitter.com/culturebene
📩 EMAIL: culturebene@declikgroup.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Merci de désactiver votre bloqueur de publicité. Notre survie en dépend :)