MusiquePortrait

Princess Claudia prend les rênes du royaume musical Camerounais

Née le 28 août 1981 à Constantine en Algérie, Claudia Fotchou se laisse prendre par le virus de la musique à travers son père qui lui, était batteur et guitariste à l’Université. Très vite, elle se laisse séduire par des idoles telles Myriam Makeba, Nana Mouskouri, Mireille Mathieu, Bebey Manga, Diana Ross ou encore Dione Worwick, pour ne citer que celles là. En 1993 elle finit par intégrer une chorale et c’est le début d’une grande et belle aventure teintée de rencontres et d’expériences. Elle fera 15 ans à la chorale St André de la Paroisse de la Cité verte, non sans bénéficier d’une bonne formation musicale de ses maîtres de choeurs.
Pendant l’enregistrement d’un des albums de ladite chorale au Studio Malaboka, elle rencontre l’ingénieur de son et batteur Francky Tosa qui la prend sous son aile et devient une des Choeuristes maison du studio. Elle se retrouve à le faire dans plusieurs autres studios d’enregistrements pour des artistes tels que Viviane Étienne arrangé par Ntumba Minka, Racine Sagath, etc.
Entre 2000 et 2002, elle fait le concours national de la chanson Mutzig mais malheureusement elle est éliminée aux quarts de finale les deux fois.
Prise par la frénésie des concours elle fait le concours de Télé réalité Stars2demain ou elle va jusqu’en demi finale, prouesse qui la met en contact avec Tom Yom’s et Nono Flavy, respectivement coach vocal et membre du jury, de là elle bénéficie de leur encadrement, puis après elle décide de se lancer dans l’apprentissage de la musique au sein du cabaret dans lequel elle met 10 ans. Elle travaille dans les cabarets les plus réputés de la capitale Yaoundé et pendant cet épisode elle accompagne plusieurs grands noms de la musique Camerounaise tels que Anne Marie Nzie, Bebey Manga, Ekambi Brillant Vincent Nguini, Justin Bowen, Ze Bella, K-TINO Sergeo Polo, Annie Anzouer, Messi Ambroise, Lady Ponce, Coco Argentée, et bien d’autres…
En 2010 elle est recrutée dans la nouvelle écurie du groupe mythique Zangalewa dont elle devient l’unique chanteuse en 2012, remplaçant ainsi la grande, Annie Anzouer jusqu’à nos jours. En 2016 elle participe également aux FENAC où elle accompagne une centaine d’artistes locaux et de la Diaspora.
Finalement en 2017 elle décide d’arrêter les cabarets pour se lancer dans une carrière solo.
Fort de ce parcours, ses pairs lui ont concédé le titre de Princesse, car elle porte valable les valeurs et richesses musicales du terroir.
PRINCESS CLAUDIA nous invite tous à prêter une oreille attentive à son tout nous single intitulé ÇA TE RATE, dont la sortie est annoncée en Juin 2019.

Commentaires Facebook

Laisser un commentaire

Ne manquez aucune actu !

Laissez votre adresse e-mail pour recevoir une selection des meilleurs articles du site !
Email
Prénom
Secure and Spam free...