A la uneArtsInterviewModeSénégal

Dio Ali : «Je suis comme chez moi au Cameroun ce que je suis devenu je le dois au peuple camerounais »

Patron de la maison de couture Ali Diong Design et promoteur du festival de Beauté et de la mode « Perles Rares », celui qui aujourd’hui porte fièrement l’appellation du plus camerounais des sénégalais, ne manque plus les Fashion week organisées un peu partout dans le monde ; d’ailleurs il vient d’en enchaîner trois notamment la Berlin Fashion week, la Ghana Fashion week, et la dernière édition du Annual Show Fashion week qui s’est tenu du 26 Novembre au 1er Décembre dernier au St John’s Plaza à Douala. Ce mordu du style et de la mode répond aux questions de culturebene.com

Est-ce qu’il faille aujourd’hui dissocier la mode sénégalaise de celle camerounaise ?

Il m’est déjà difficile de parler de la mode sénégalaise parce que je n’en fais presque pas ; Mais pour répondre à votre question, je pense que l’on parle plus de la mode africaine, parce que s’il faille parler de la mode sénégalaise ou de la mode camerounaise c’est comme si on la spécifiait. Il existe «une» mode et elle  est universelle, sauf bien sûr que chacun la présente tel qu’il la ressent.

Vous bougez beaucoup ces derniers temps et vous faisiez partie des guest parmi les stylistes invités au dernier Annual Show Fashion week 2012 ; c’est une année pleine que vous venez de réaliser là ?

C’est vrai (rire), et c’est une satisfaction. Il y a trois mois je rentrais de la Ghana Fashion Week, et avant ça j’étais invité en Allemagne pour la Berlin Fashion Week, vous voyez je suis un habitué des fashion week mais le plaisir est intarissable, je présente mes collections avec le même amour. Là je suis invité pour l’inauguration du St Josué à Yaoundé le 14 Décembre prochain, donc pas de répit (rire).

Présente-nous déjà ta collection qui d’ailleurs a fait sensation lors de cette 6ème édition de l’Annual Show Fashion week ?

Et bien je l’ai appelé  la collection « Tout feu-Tout flamme » ; en principe c’est beaucoup de couleur, et surtout du sur-mesure, je ne vous en dis pas plus (rire).

La particularité de cette 6ème édition de l’Annual Show c’est la présence et pas des moindres, sa marraine venue tout droit du Sénégal, S.E l’Ambassadeur Itinérant Diouma Diakhaté Dieng ; Qu’est-ce que ça t’a fait de la voir ici ?

C’est en même temps un plaisir et un honneur pour nous de savoir que le Président Macky Sall l’a fait Ambassadeur Itinérant, preuve que la mode a sa place même dans un environnement politique, il est important d’accorder sa place à la mode parce qu’elle génère des moyens, en plus du fait que l’on ne peut s’imaginer vivre sans vêtement. J’ai donc été très ému de la voir au Cameroun, de la rencontrer aussi, de discuter, surtout quand on sait combien son emploi du temps est très chargé, alors nous sommes tout honorés.

De quoi avez-vous parlé, tous les deux ?

De la mode surtout, c’est une maman pour nous, elle est dans le milieu depuis longtemps donc elle connait les difficultés qu’on rencontre. En tout cas on a beaucoup appris d’elle, elle nous a donné pas mal de conseils.

Dio Ali songe-t-il un jour rentrer au Sénégal ?

En fait je suis africain, je me considère comme chez moi ici au Cameroun parce qu’il m’a accueilli depuis ma tendre enfance, donc tout ce que je suis aujourd’hui je le dois au peuple camerounais, j’œuvre pour cela et je donnerai tout pour que la mode puisse se développer un peu partout en Afrique.

L’année s’achève, quel souhait pour 2013 ?

Si j’ai un souhait à faire, ce serait que la mode évolue en Afrique

Commentaires Facebook

Laisser un commentaire

Ne manquez aucune actu !

Laissez votre adresse e-mail pour recevoir une selection des meilleurs articles du site !
Email
Prénom
Secure and Spam free...