Côte d’ivoireEvènementMusique

Debordo Leekunfa célèbre ses 15 ans de carrière le 20 décembre

L’annonce a été faite par l’artiste sur sa page Facebook, l’on apprend que l’auteur du titre à succès «Opa la nation » va célébrer ses 15 ans de carrière au palais de la culture d’Abidjan le 20 décembre.

15 ans de sons sans décadence, 15 ans de folie pour l’ancien ami de DJ Arafat, pour ses 15 ans de carrière, il présentera à ses fans son nouvel album qui comprend un son hommage au Daïskikan .Dès l’annonce de cette célébration plusieurs stars ivoiriennes ont annoncé qu’elles soutiendront l’artiste.

Sur Wikipédia, l’on apprend que Debordo a eu une enfance bruyante. Résidant avec sa grand-mère à SICOGI Koumassi (Abidjan) et élève au collège Voltaire à Marcory, Patrick Sery pratique l’école buissonnière, et passe son temps à trainer dans la rue. Ainsi, il finit par abandonner l’école, côtoyer les drogués et s’adonner au banditisme dans les ghettos de la cité de Koumassi, malgré les conseils de sa grand-mère : « Mon dernier coup, c’était une nuit. J’ai agressé un pauvre monsieur à qui j’ai soutiré argent et portable cellulaire », révèle l’artiste.

En 2004, avec l’avènement du coupé-décalé à Paris un an à peine et la naissance du « phénomène DJ » en Côte d’Ivoire, il commence à s’exercer aux platines avec l’aide de Java DJ. Il officie au célèbre maquis « La Cour des Grands » au Mille maquis à Marcory. Puis, Debordo Leekunfa traverse la rive pour officier comme disc-jockey et ambianceur du côté de la Rue Princesse (à Yopougon) au maquis « Le Shangaï » où exerçait aussi en tant que Disc-jockey DJ Arafat ou encore Mareshal DJ. C’est ici qu’il commence à se faire un nom dans le milieu du showbizz. Depuis lors, il a enchaîné des hits qui sont devenus cultes.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer