CamerounInside

CAN tous les 4 ans : Patrick Mboma rejoint Samuel Eto’o !

S’ils n’ont pas souvent été d’accord ces dernières années, ils sembleraient que les deux légendes du football camerounais le soient cette fois ci. C’est au cours de l’émission Radio foot international sur RFI ce 13 février 2020 Patrick Mboma a récusé l’idée d’une CAN tous les quatre ans telle que voulue par Infantino.

L’idée d’une Coupe d’Afrique des Nations(CAN) tous les quatre soutenue par le président de la FIFA Gianni Infantino fait déjà couler beaucoup d’encre et de salive. Amoureux du ballon rond, spécialistes du football, chacun y va de son analyse non sans justifier ses propos.

Pour Patrick Mboma, Infantino doit d’abord montrer des preuves avec une CAN tous les deux ans : « Je ne suis pas pour et je ne suis pas contre. Dans l’absolu, la CAN comme je l’ai vécue il faut la jouer tous les deux ans. L’argument de Infantino si je le traduis, la rareté vaut la cherté. Moi j’ai dit que s’il est capable de donner à la Confédération africaine de football les moyens de gagner plus d’argent tous les quatre ans, mais qu’il commence à le faire tous les deux ans qu’on voie vraiment », explique l’ancien numéro 10 des Lions indomptables du Cameroun.

Pour le double ballon d’or africain, une CAN tous les quatre ne saurait profiter aux Africains sinon à l’instance mondiale de football.

« Parce que si on fait la CAN tous les quatre ans, (moi je suis là à la place des dirigeants pour qui c’est la sourde oreille), et qu’on fasse deux formats deux recettes, on ne peut pas revenir en arrière. Donc s’il a vraiment de quoi donner des arguments aux Africains, de faire plus d’argent comme il dit ‘’4 fois, 6 fois plus’’, là il peut peut-être avoir l’argument de tous les quatre ans. Mais l’argument tous les quatre ans n’est intéressant que pour la FIFA, l’UEFA. Pour les Africains, la CAN tous les deux ans n’a jamais dérangé », a ajouté, l’ancien coéquipier de Samuel Eto’o.

Rappelons que cette intervention de Pat survient après celle de la légende Samuel Eto’o et du chanteur Fally Ipupa qui ont également battu en brèche la thèse d’une CAN après quatre ans soutenue par le présent actuel de la FIFA.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer