A la uneCamerounInterviewPeople

Alain Dexter: « j’ai besoin d’un Directeur artistique, d’un bon Dj et d’un barman… »

Personnage très connu des milieux showbiz, Alain Dexter surprendra sans doute plus d’un avec sa nouvelle casquette d’homme d’affaire et de chef d’entreprise. Lisez plutôt la suite…

Il n’est pas très courant que tu nous invites dans tes bureaux Alain Dexter…

Rire, merci déjà d’être venus, merci à www.culturebene.com pour l’intérêt que vous portez à toutes mes activités, et bien évidemment que cela marque d’un partenariat solide.

Alors il se pourrait que tu te sois carrément plongé dans le monde des affaires; on parle d’un Cabaret…, peux-tu nous en dire plus?

Déjà je dirai que ce n’est qu’un prolongement de mes activités que j’ai eu à mener jusqu’ici, puisque qui dit cabaret dit également programmation artistique, j’ai toujours aimé tout ce qui touche le showbiz, tout ce qui touche la culture. Donc pour moi ce cabaret qui arrive n’est pas forcement un investissement à caractère financier, c’est surtout une contribution personnelle à la promotion de notre culture. Cela a certes nécessite de gros sous, et c’est vrai que quand on dépense énormément on s’attend à un retour, mais il faut dire que cette idée me vient aussi du constat que les cabarets commencent à se faire rares dans la ville de Yaoundé, tenez par exemple le grand temple du Bikutsi de la ville (le Carossel) est fermé, les artistes manquent d’endroits pour s’exprimer. Voilà pourquoi je décide de saisir cette opportunité pour leur créer cet espace, mais aussi dans un souci d’accroître mon aura dans ce secteur du showbiz dans lequel je me sens d’ailleurs très à l’aise.

Alors où as-tu décidé de le construire ce cabaret et quel nom portera-t-il?

Je vais tout d’abord ajouter que l’idée de ce cabaret me vient également d’une demande de la clientèle vivant au Cameroun ou de passage au pays, qui  recherche l’authenticité; surtout les étrangers qui viennent au Cameroun et qui ne veulent pas se rendre dans des boîtes de nuit (qu’ils ont l’habitude de fréquenter chez eux en Europe), mais plutôt un cadre original, touristique qui séduit par ses charmes, et c’est exactement ce que je suis en train de construire. Le cabaret porte le nom "Mendzang m’Enong";  en fait c’est à cause de la similitude entre les balafons et les lits en bambous. Et on y jouera beaucoup du balafon, notamment de Vendredi à Dimanche, et en semaine on aura quelques stars qui vont se produire (les jeudis), puis des playbacks de grands succès camerounais. Je n’oublie pas les mets traditionnels qui seront de mise ainsi que de la cuisine africaine, du bon vin de palme et de raphia, des jeux traditionnels tels le SONGHO etc. Bref, voilà un peu présenté le Cabaret Mendzang m’Enong, où on a voulu concentrer tout ce qu’il y a d’africain, tout ce qu’il y a de camerounais, tout ce qu’il y a de traditionnel. Le "Mendzang m’Enong est situé au quartier Olembé, à la sortie Ouest de la ville de Yaoundé. J’ai choisit ce lieu pour deux raisons, la première est que c’est un cadre qui m’a été presqu’offert grâce au concours d’une relation, et c’est en plein carrefour. La seconde raison est que de ce côté là je me suis rendu compte qu’il n’y avait pratiquement pas d’endroits pour se divertir, et même les habitants d’Obala pourront en profiter.

J’en vois qui se frottent déjà les mains… Mais comment te sens-tu dans ce nouvel environnement, toi l’animateur, le communicateur; est-ce que ce n’est pas un peu trop pour toi, vu tes nombreuses activités?

Rire, c’est vrai que certains diront qu’Alain Dexter qui est un poeple, un classe et branché, comment est-ce qu’il a fait pour se retrouver dans ce registre là? Mais à la base je suis quelqu’un qui a toujours été très proche de ses racines, donc je voulais aussi me retrouver dans cette ambiance traditionnelle là, en mangeant du NDOMBA, tout en regardant danser du Mendzang et jouer du balafon.

Et pour ce qui est de l’équipe qui se chargera de la gestion de cet espace, les recrutements sont-ils arrêtés?

C’est bien que tu me poses cette question car actuellement j’ai besoin d’un Directeur artistique, j’ai besoin aussi d’un bon Dj et d’un barman; voilà donc des postes qui seront très bien rémunérés, car je suis un chef d’entreprise qui voudrait donner de la chance aux jeunes qui seront tous salariés. Quand j’avais lancé le casting pour les servantes, j’ai reçu pas moins de 50 demandes, et ce n’était pas évident; mais le plus important c’est qu’à mon niveau j’ai pu générer des emplois, et c’est une satisfaction qui n’a pas de prix. 77804061.

Il ne manque plus que l’inauguration du site alors?

Bien évidemment, mais je voudrais tout de même dire aux uns et autres  qu’il ne faudrait pas que l’on voit en ça une opportunité pour Alain Dexter de se faire de l’argent; c’est un espace culturel à la base, où les gens pourront se sentir replonger dans leur racine. Alors j’en appelle aux mécènes, tous ceux susceptibles d’accompagner ce projet qui ne fait que naître, leur soutien ne sera pas de trop, on pourra peut-être un jour agrandir l’espace ou le délocaliser tout simplement, l’important comme on dit , c’est toujours de commencer. Merci encore à vous.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer