Cinéma

Mis Me Binga 2015 : Les lauréates de résidence d’écriture QIDEF sont connues

La 6e édition du festival Mis Me Binga se tiendra du 24-27 Juin 2015 à Yaoundé (Cameroun)

L’association Mis Me Binga et son partenaire traditionnel l’Institut Goethe ont toujours eu pour leitmotiv l’accompagnement à l’émergence d’un cinéma féminin camerounais et africain. Ceci s’est fait, selon les moyens disponibles et par un certain nombre d’action. On citera le concours «Binga Talent» et l’atelier «Quand l’idée devient un film». Mais ces actions étaient limitées seulement au Cameroun. Aujourd’hui, le festival gagne de plus en plus en notoriété et ambitionne de ce fait, d’étendre son action à l’ensemble de la sous-région Afrique centrale.

C’est donc à juste titre, que le Mis Me Binga, a décidé d’organiser en marge de la 6éme édition de son festival, une résidence d’écriture dénommée Quand l’Idée Devient un Film (QIDEF). Le QIDEF s’adresse aux femmes cinéastes d’Afrique centrale, aux producteurs africains et d’ailleurs et surtout aux diffuseurs intéressés par les œuvres cinématographiques africaines. Il consiste à sélectionner 5 femmes réalisatrices sur la base de leur projet de long métrage de fiction. Les sélectionnées sont ensuite invitées à retravailler pendant 14 jours, avec l’aide d’un scriptdoctor, leur scénario et ensuite à le présenter devant les diffuseurs, les producteurs, les organismes de financement (OIF, HBF, etc.) venus pour la circonstance.

marie

Projet: INSIDE OUR HOME (CHEZ NOUS!)

Durée: 1h30

Réal: DUSABEJAMBO Marie Clémentine

Pays: Rwanda

Résumé:

C’est 2015, le Climat Politique au Rwanda semble plutôt stable, vingt et un an après le Génocide des Tutsi par les extrémistes Hutu, de 1994. Le pays se développe à une vitesse fulgurante, les familles tentent de se réconcilier, mais, bon nombre d’entre eux ont des cadavres dans les placards et les cœurs renferment toujours des rancœurs inexprimées. VENERANDA, 45 ans, une femme psychologue adulée, mène une lutte quotidienne dans sa carrière de conseillère en traumatisme, tout en ménageant ses propres fantômes d’un passé qui la hante toujours.

Biographie:

Née à Kigali RWANDA 1987, Marie- Clémentine DUSABEJAMBO est Ingénieur en Electronique et Télécommunications. Elle est basée à Kigali, Rwanda. En 2008, elle  suivi des cours de cinéma à Almond Tree Films Rwanda. En 2010, elle réalise son premier court-métrage intitulé “LYIZA”, dont la première aura lieu au Tribeca Film Festival 2011 à New York (USA). “Lyiza” a remporté ensuite LE PRIX DE LA CINEFORUM au festival de cinéma africain asiatique et latino-américain (Italie,2012).

En Novembre de la même année, ce court-métrage remporte le TANIT DE BRONZE lors de la 24e édition des Journées Cinématographiques de Carthage JCC 2012 à Tunis et sera projeté dans de nombreux festivals à travers le monde.En 2012, Marie-Clémentine a remporté un concours d’écriture des scénarios organisé par l’Institut Goethe et a réalisé son deuxième court métrage “Behind the word”,dont la première aura lieu au Festival International des films de Seattle 2013(USA). Ce même film remportera le PRIX DU PUBLIC du meilleur court métrage rwandais sur la violence faite aux femmes dans les écoles, suivi du PRIX DU JURY LYCEEN au festival du film CINESUD et LE GRAND PRIX du festival du film Rific au Cameroun.Il sera ensuite nominé au 22ème Festival international du film Contra Vision en Allemagne et poursuivra sa longue carrière dans de nombreux festivals à travers le monde.

En plus du cinéma de fiction, Marie-Clémentine a également produit et réalisé plusieurs courts métrages documentaires et vidéos-promo pour différentes organisations non gouvernementales basées au Rwanda.

agnes

Projet: REVES SI TU VEUX

Durée: 1h30

Réal: Agnès YOUGANG

Pays: Cameroun

Résumé:

Jeune femme Camerounaise, belle, instruite et très déterminée, Merveille se lance avec conviction sur le marché de l’emploi. Mais elle doit faire face à un climat social particulièrement ardu. Cependant, aucune épreuve  n’est assez forte pour détruire son rêve secret : se frayer dignement  dans cette même société-là un chemin, une place de choix

Biographie:

Née à Bafoussam au Cameroun, Je suis titulaire d’une licence ès Lettres Bilingues à l’université de Dschang et des plusieurs attestations de formation dans le domaine du cinéma avec par exemple CFI. Le Festival international du film francophone, FIFF, de Namur m’a invitée en octobre 2011. Ceci est la conséquence positive de mon travail de réalisatrice à la chaîne de télévision NEW TV. Des distinctions honorifiques jalonnent mon parcours : lauréate du concours du scenario 7 Jours pour un film, Lion d’Or des magazines télévisés sur la biodiversité, Prix du jury au festival image en live, deuxième prix du BINGA TALENT au festival MIS MEBINGA et prix des réseaux de festival au FICOD(festival international de courts métrages de douala). Nombre de producteurs  m’ont donnés de signer des contrats dans leurs productions. J’ai moi-même à ce jour réalisé et ou produit une dizaine de films ayant connus une sélections officielle dans des festivals d’ici ou de France ou diffusés sur la chaine de télé TV5

Mail : youglyl@yahoo.fr /tel 00237  94 04 81 17

patricia

Projet:  L’ORPHELINE

Durée: 1h30

Réal: NGUEMA Patricia Carine Peggy

Pays: Gabon

Résumé:

Le film « Orphelines » est l’histoire de Amélie et Coralie, deux orphelines qui ont perdu tragiquement leur mère et qui fuient l’opprobre des gens de leur village, car leur mère est morte des duites du sida. Face au rejet de leur communauté et laissées à elles-mêmes, elles trouver des us et moyens pour survivre. Le film retrace donc les pérégrinations de ses deux orphelines du sida qui entre personnes malfaisantes et d’autres faisant preuve de bonne volonté, arrivent  au bout de leur voyage, non sans encombres et avec la protection d’un ange gardien.

Biographie

Née en 1972, Patricia Nguéma est la sixième d’une grande famille de 9 enfants. Elle est donc la sœur de Patrick, Danielle, Jean-Luc, Alain, Candice, Richard Jr., Sybille et Linda, et est aussi la mère d’un fils de 20 ans, Vadim. C’est dans cette famille joyeuse et en  faisant des films familiaux que Patricia fit  connaissance pour la première avec la caméra, grâce à un caméscope offert par son défunt père. Sa passion pour le cinéma naît, et ne la quittera pas. Après des études en gestion au Canada, de retour au Gabon, c’est sa passion pour les films continue de la tenailler et c’est ainsi qu’elle participe à différents atelier de cinéma tels que : un stage en écriture télévisuelle à Iriscom,    de même que chargée de production dans deux courts-métrages, « Hôtel Mindoumbé » et « Retour aux sources » avec Princesse M production. A la suite de cela, Patricia s’est vu accepter le scénario de court-métrage « L’heure du costard » de 10 minutes, par l’IGIS. Actuellement, Patricia a participé à l’écriture de  deux épisodes de 15 minutes pour une série télévisée en développement, « l’œil de la cité » et aussi se prépare à l’écriture d’un film documentaire sur la bande dessinée gabonaise. Pour cette année 2015, Patricia NGUEMA a reçu l’insigne honneur d’être sélectionnée par le QIDEF pour son premier long-métrage de fiction : « Les orphelines », qui, elle l’espère, enchantera le public.

josephine

Projet:  LA RUÉE VERS L’OR

Durée: 1h30

Réal: Joséphine ZO’O

Pays: Cameroun

Résumé:

« La ruée vers l’étoile » met en scène le combat que mène Otété, la porteuse de l‘étoile d’or, convoitée par tous les hommes avide de pouvoir. Scène après scène, entre tentative de viol, torture, meurtre, elle devra faire face à maintes difficultés pour échapper à ses prédateurs, les principaux étant Alex et Fabrice NGOUNDI, ses frères dont elle ignore l’existence. Et ses derniers sont prêts, à commettre l’inceste, pour entrer en possession du bien. Le seul moyen d’entré en possession de l’étoile étant de coucher avec la porteuse.

Biographie

ZO’O Joselyne est originaire d’AMBAM, dans le sud Cameroun. Diplômée de l’enseignement secondaire, elle poursuit ses études supérieures à l’université de YAOUNDE I  où elle fait en ce moment deuxième année licence dans la section des Arts du Spectacle et Cinématographie.

Projet:

Durée: 1h30

Réal: YEMTIO

Pays: Cameroun

Résumé:

Liliane est une jeune camerounaise de 28 ans, mince au tin chocolat. Ce jour la, la calme fille du couple Lambo dormait à point fermé sur ce lit en bambou. Soudain des bruits la sortent de son sommeil : C’est le chant de coq et le sifflement des oiseaux. Auparavant seul le bruit des usines et le clin de la bicyclette du facteur la réveillait .Mais que s’est-il passé ? Pourquoi le temps a si vite basculé ?mais non, je suis au village, et pourquoi ? C’est la ou elle se souvient que Alex venait de lui envoyer un dure message d’adieux soit disant avoir trouvé Pélagie cette parisienne riche et belle  pendant qu’il exerçait sa bourse d’étude en France.

JURY

Estheline FOMAT 

Scénariste d’origine camerounaise, Estheline FOMAT a deux séries écrites et diffusées par plusieurs chaînes de Tv en Afrique: “Rentrée 100 façon” (13 x26min) réalisée par Rosalie B. ATANGANA et diffusée sur la CRTV et ” Le Refuge” (20 x 26min), réalisé par Cyrille MASSO. Nominé dans la catégorie “Meilleure scénario de l’Afrique centrale” lors du festival écrans noirs 2008, la rencontre de Estheline avec le cinéma démarre dans la ville de Dschang dans les années 2003 avec la création d’un club de cinéma à l’alliance franco-camerounaise de Dschang. Depuis lors, cette passion ne l’a plus quitté. Diplômé de l’Institut des Relations Extérieures du Cameroun, son projet de série Les femmes viennent de Mars, a été retenu lors du forum de pitch organisé par l’OIF en marge du FESPACO 2015. Elle prépare en ce moment “Sweet thirty”, une série de 26x52min qui questionne la crise de la trentaine chez les jeunes femmes célibataires en Afrique et qui sera produite par Les Films d’Ébène et réalisée par Narcisse WANDJI.

Gérard Désiré NGUELE

Après des études de droit à l’université de Yaoundé II SOA, Gérard Désiré NGUELE se forme comme réalisateur, puis comme producteur à l’Ecole Nationale Supérieure des Métiers de l’Image et du Son, La femis, à Paris, où il obtient un Diplôme d’Etat en Production Cinématographique. Il travaille comme Producteur, Formateur et Consultant en production et politiques cinématographiques et audiovisuelles.

Beti Ellerson

Beti Ellerson est directrice and fondatrice du Centre pour l’étude et la recherche des femmes africaines dans le cinéma qui s’étend pour inclure l’African Women in Cinema Blog, Twitter, Facebook, Pinterest, YouTube, Vimeo et Dailymotion etc. Elle est l’auteure du livre “Sisters of the Screen: Women of African on Film, Video and Television (2000) et du documentaire Cinéma d’Afrique au féminin/Sisters of the Screen, African Women in the Cinema (2002). Lauréate en 2011 du prix du Distinguished Woman of African Cinema presenté par le Women Filmmakers of Zimbabwe, elle était membre du jury principal du International Images Film Festival for Women à Harare, aussi en 2011.  À la 23ème édition du FESPACO en 2013, elle a présidé le jury diaspora. Aussi en 2013 elle était membre du jury long-métrage du London Feminist Film Festival. Elle est chercheuse indépendante, auteure de nombreuses publications, et elle enseigne dans diverses universités.

Commentaires

0 commentaires

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux:

📸 INSTAGRAM: https://instagram.com/culturebeneofficiel
🌐 FACEBOOK: https://www.facebook.com/culturebene
🐤 TWITTER: https://twitter.com/culturebene
📩 EMAIL: culturebene@declikgroup.com
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page