L’écrivain Ivoirien Bernard B Dadié est décédé à l’âge de 103 ans - Culturebene
A la uneArtsLitterature

L’écrivain Ivoirien Bernard B Dadié est décédé à l’âge de 103 ans

L’écrivain et ancien ministre ivoirien Bernard Binlin Dadié est mort ce samedi 9 mars, à Abidjan, à l’âge de 103 ans.
« Les Editions Présence Africaine ont la très grande tristesse de vous faire part du décès du romancier, dramaturge, poète, Bernard Binlin Dadié, samedi 9 mars, à Abdijan, à l’âge de 103 ans. Bernard Dadié était l’auteur de nombreux ouvrages parmi lesquels : Un Nègre à Paris, Patron de New York, La ville où nul ne meurt, Monsieur Thôgô-Gnini, Mhoi ceul, Béatrice du Congo, Légendes Africaines, Le Pagne noir. » a écrit les Editions Présence Africaine.
Né en 1916 à Assinie (sud-est de la Côte d’Ivoire), il se fait connaitre dès 1934 avec une pièce de théâtre satirique, “Les Villes”.
En 1950 il publie un recueil de poèmes engagés, “Afrique debout !” qui dénonce les relations de domination entre Blancs et Noirs dans l’Afrique coloniale.
Son autobiographie romancée, “Climbié”, parue en 1952, est sans doute son oeuvre la plus célèbre, également très critique vis-à-vis du colonialisme. En 1980, son roman “Les jambes du fils de Dieu” (1980) remporte aussi un franc succès.
Bernard Dadié a reçu deux fois le grand prix littéraire d’Afrique noire avec “Patron de New York” (1965) et “La ville où nul ne meurt” (1968).

Commentaires

0 commentaires

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer