InsideLieux et Monuments

À la découverte de la mythique salle ayant abrité les travaux de la conférence constitutionnelle de 1961 à Foumban

L’histoire se particularise par le récit et surtout par des monuments et des vestiges. Des vestiges qui retracent la suite logique et chronologique d’un fait ayant marqué l’existence d’une nation. Pour le cas échéant, la salle polyvalente du lycée classique de Foumban a abrité du 17 au 22 juillet 1961 les travaux ayant permis la mise en place de l’Etat fédéral du Cameroun survenu  le 1er octobre 1961.

À quelques mètres du palais du sultan des Bamoun se dresse majestueusement le lycée classique de Foumban, la salle polyvalente ayant abrité les travaux de conférence constitutionnelle de 1961 est située au centre. Accompagné par le censeur du lycée, au moment où nous entrions, nous avons vu des jeunes entrain de jouer au football  vers 16h. La salle étant fermée  nous avons aperçu à travers des ouvertures des tables-bancs  en désordre et quelques bouts de papier. À l’extérieur sur la façade principale est inscrite en français et en anglais « BÂTIMENT DE LA RÉUNIFICATION DU CAMEROUN /FOUMBAN CONFERENCE HALL from the 17th to 22nd of july 1961 » pour rappeler aux visiteurs que la salle est un symbole de la marche vers la construction d’un Etat unitaire au Cameroun. Le président Ahmadou Ahidjo, John Ngu Foncha et plusieurs personnalités avaient pris part aux travaux qui ont abouti à l’émergence d’un Etat fédéral. Le 1er octobre 1961, la partie occidentale du Cameroun a obtenu son indépendance et par ricochet, elle s’est rattachée au Cameroun oriental de ce fait le drapeau du Cameroun a été réaménagé avec la bande verte qui avait deux étoiles montrant l’existence de deux Cameroun et le 20 mai 1972, le Cameroun est devenu un État unitaire avec une étoile sur la bande rouge.

À l’occasion de la célébration du cinquantenaire de cette réunification, plusieurs membres du gouvernement et intellectuels anglophones et francophones avaient revisité le contexte de l’avènement de cette constitution en 2013. Aujourd’hui, les touristes et curieux continuent de converger vers cet endroit afin de découvrir cette salle chargée de symboles et d’histoire.

Commentaires

0 commentaires

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer