Guillaume Kigbafori Soro : « Ce grand fils du Cameroun était un authentique représentant de la culture africaine…» - Culturebene
Inside

Guillaume Kigbafori Soro : « Ce grand fils du Cameroun était un authentique représentant de la culture africaine…»

L’ancien Président de l’Assemblée nationale Ivoirienne, Guillaume Kigbafori Soro  rendu un vibrant hommage à l’immense star planétaire de la musique, le camerounais Manu Dibango décédé ce mardi 24 mars, victime de la pandémie du Covid 19.

« C’est avec une profonde tristesse, mêlée de mélancolie et de nostalgie, que j’apprends le décès, en ce 24 mars 2020 de l’immense artiste mondial Manu Dibango, victime de la pandémie du Covid 19.

Manu Dibango a bercé l’enfance et inspiré l’adolescence de nombreuses générations d’africains et de mélomanes de tous les continents.


Ce grand fils du Cameroun était un authentique représentant de la culture africaine, et sa carrière musicale était passée, entre autres terres de ce monde, par mon pays natal, la Côte-d’Ivoire, dont il dirigea du reste l’Orchestre de la radiotélévision pendant de belles années. Oui, Manu Dibango était aussi un grand ivoirien, et c’est à tous ces titres de noblesse que toute l’Afrique et le monde de la culture, à l’unisson, le pleurent.

Par son œuvre originale et florissante, trempée aux alluvions du jazz, du funk, et des rythmiques africaines traditionnelles, Manu appartient à la dimension des modèles pour toutes les générations, et nous lui en serons éternellement reconnaissants.

Je présente mes plus profondes et fraternelles condoléances à sa famille, au monde de la musique aujourd’hui en deuil, au peuple frère du Cameroun, aux millions de fans du prince du Soul Makossa, et à tous ceux qui, sincèrement, aideront le continent noir à sortir par le haut des défis géopolitiques qui le menacent.

Doyen Manu, reposez en paix!
Et que Dieu Tout-Puissant vous accorde de continuer d’œuvrer là-haut!

Adieu l’artiste !

Guillaume Kigbafori Soro »

Commentaires

0 commentaires

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer