La RDC premier Pays Africain à accepter l’expérience du vaccin contre le covid-19, Yemi alade révoltée ! - Culturebene
InsideNigeria

La RDC premier Pays Africain à accepter l’expérience du vaccin contre le covid-19, Yemi alade révoltée !

Alors que la République Démocratique du Congo (RDC) s’apprête à accueillir des essais d’un vaccin contre le Covid-19, la chanteuse nigériane, Yemi Alade a réagit à propos. Elle a condamné l’acceptation par la RD Congo des tests de vaccination contre le coronavirus dans le pays.

Le vendredi dernier, le responsable congolais de la lutte contre la pandémie Jean-Jacques Muyembe a déclaré que la RDC est prête à accueillir les essais d’un futur vaccin contre le Covid-19. Une déclaration qui a suscité des polémiques.

L’artiste nigériane, Yemi Alade, dans une série de tweets via son compte Twitter, a interpellé les dirigeants africains qu’elle soupçonnerait d’avoir collecté des pots-de-vin et accepté des maladies et des conditions dérogatoires pour les Africains.

Selon Yemi, c’est une chose normale pour un individu de se porter volontaire pour les tests, mais que tout un pays soit utilisé pour les tests montre que quelqu’un (le gouvernement) a été payé. Et de souligner que le Royaume-Uni offre aux individus qui se portent volontaires aux tests 3000 livres par individu.

Yemi a en outre souligné que l’Afrique reste le seul continent le plus touché par la fièvre jaune et le paludisme, c’est pourquoi selon elle, ces deux maladies devraient d’abord être maîtrisées, avant d’ajouter le coronavirus à la liste.

«Nous avons tellement de problèmes à régler en Afrique, ils veulent maintenant ajouter des tests de vaccins. NON NON NON»

«Le vaccin contre la fièvre jaune est incontournable pour tout Africain voyageant en Afrique, plus de 500 000 personnes meurent chaque année du paludisme (seule l’Afrique souffre encore du paludisme) maintenant que les vaccins contre le virus corona sont en route, s’il arrive ici, il restera pour toujours !»

«Nos GOUVERNEMENTS africains peuvent-ils cesser de prendre des pots-de-vins et accepter les maladies et les conditions de déshumanisation pour nous!»

«C’est une chose normale pour les individus de se porter volontaires pour être des” cobayes de laboratoire “à un prix dans beaucoup de pays avancés! Donc, si un PAYS ENTIER COMME LE CONGO accepte d’être le «cobaye de laboratoire», quelqu’un a été PAYÉ. #PASDETESTDEVACCINEAAFRIQUE»

«Le Royaume-Uni offre à chacun des individus 3000 livres s’ils se portent volontaires pour être testés! Je ne connais pas l’accord du Congo mais après qu’Ebola ait frappé l’Afrique dans le passé, devrions-nous être ouverts à une telle bêtise? Tout ce qui affecte une partie de l’Afrique se propage à l’ensemble de l’AFRIQUE»

Rappelons que le Congo est devenu le premier pays africain à accepter les tests de vaccins. Jean-Jacques Muyembe, directeur de l’Institut national de biologie du Congo a informé les journalistes que le Congo «avait été choisi pour effectuer ces tests».

Commentaires

0 commentaires

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté

Merci de désactiver votre bloqueur de publicité. Notre survie en dépend :)