« on a cherché maris des gens…. c’était une sorte de prostitution », confesse Claire Bahi ! - Culturebene
Côte d’ivoirePeopleStars & People

« on a cherché maris des gens…. c’était une sorte de prostitution », confesse Claire Bahi !

Le monde du showbiz cache bien de secrets. Et Dieu seul sait si tout ce bling-bling, cette vie d’étoiles et de confettis n’a pas une autre facette bien sombre. C’est ce que s’attèle à révéler Claire Bahi, l’ex-première dame du Couper Décaler.

Celle qui a fait les beaux jours du « roukaskass  » féminin a donné sa vie à Dieu et sa voix ne sert plus qu’à louer le Seigneur Jésus-Christ. Elle met donc en garde les générations montantes sur les souillures que cache la vie de stars. Et ses confessions sont parfois renversantes.

La plupart des grosses voitures que je roulais, c’est des voitures qui coûtent facilement 40 à 50 millions de Fcfa … Regardez ce qu’on gagne dans nos cachets du côté d’Abidjan. Pour quelqu’un qui touche 300 à 500 mille Fcfa par cachet, comment fais-tu pour avoir une voiture de 60 millions de Fcfa et subvenir à tes autres besoins?

C’était une sorte de prostitution. On est passé par beaucoup de choses; on a cherché mari des gens…Aujourd’hui, si je viens dénoncer tout ça, ce n’est pas pour blâmer ceux qui sont là-bas. Au contraire, c’est pour les encourager à accepter le Seigneur‘’, dévoile Claire Bahi. Comme quoi, il n’est pas bon d’envier les façades immaculées. Elles sont parfois aussi sales qu’un fond de poubelle”.

Une confession profonde qui a fait le tour des réseaux et interpelle plus d’un.

Commentaires

0 commentaires

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Merci de désactiver votre bloqueur de publicité. Notre survie en dépend :)