PeopleStars & People

Lil Uzi Vert : après son diamant, il veut se faire implanter des puces cérébrales pour avoir “la connaissance des dieux”

Lil Uzi Vert a déclaré sur Twitter qu’il était partant pour se faire implanter des puces électroniques dans le cerveau.

Lil Uzi Vert est déjà dans le futur. Quelques jours après s’être fait implanter un diamant de 24 millions de dollars au milieu du front, le rappeur d’Atlanta a annoncé sa nouvelle ambition sur Twitter. Lors d’une discussion avec la chanteuse canadienne Grimes, il a affirmé qu’il était partant pour se faire implanter des puces cérébrales.

Lil Uzi Vert veut être le premier à tester le nouveau produit proposé par Elon Musk avec sa compagnie Neuralink, une puce électronique implantée directement dans le cerveau humain.

Neuralink travaille en effet sur des “connexions très fines” pour permettre d’aider les personnes atteintes de maladies cérébrales ou du système nerveux central. Ce dispositif pourrait aussi potentiellement guérir la dépression, mais aussi permettre d’écouter de la musique ou contrôler des vidéos directement avec le cerveau. Dans une démonstration, un singe était capable de jouer à un jeu vidéo sans bouger un petit doigt.

Lil Uzi Vert a annoncé être partant sur ses réseaux sociaux, en écrivant juste “NEURALINK” en lettres capitales. L’artiste Grimes, en couple avec Elon Musk, lui a répondu : “Implantons-nous des puces dans le cerveau.” Et Uzi répond directement : “Je suis prêt, on fait ça quand ?” La réponse de Grimes donne une date plus précise sur un lancement pour 2022 alors que les essais cliniques vont bientôt commencer sur l’homme. Grimes ajoute : “C’est de la chirurgie expérimentale mais si ça marche, on aura la connaissance des dieux ahah.”

Commentaires

0 commentaires

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux:

📸 INSTAGRAM: https://instagram.com/culturebeneofficiel
🌐 FACEBOOK: https://www.facebook.com/culturebene
🐤 TWITTER: https://twitter.com/culturebene
📩 EMAIL: culturebene@declikgroup.com
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page