CamerounInside

Vacances sans déchets plastiques 2024 : au Cameroun, RED-PLAST prend des mesures !

Pour sa 12e édition, RED-PLAST, à travers sa campagne Ecocollect intitulée « vacances sans déchets plastiques », a pour objectif de collecter et de valoriser pendant un mois plus de 100 tonnes de déchets plastiques dans les villes de Yaoundé, Douala, Garoua, Ngaoundéré et Nkongsamba.

Dans une conférence de presse récente à Yaoundé, la capitale politique, RED-PLAST, une entreprise leader dans la collecte sélective et le recyclage des déchets plastiques ménagers et industriels au Cameroun, a annoncé qu’elle entreprendra dès le 1er août 2024 une opération visant à collecter 132 tonnes de déchets en plastique dans les villes de Yaoundé, Douala, Garoua, Ngaoundéré et Nkongsamba. Selon Rodrigue Ngonde, le promoteur de RED-PLAST, il s’agit de libérer les villes camerounaises de leur grande quantité de déchets plastiques.

300 vacanciers seront embauchés

Le programme « vacances sans déchets plastiques » recrutera au moins 300 vacanciers âgés de 16 ans et plus, provenant des cinq villes mentionnées précédemment. Durant une période de 22 jours, ces jeunes seront chargés de visiter quotidiennement les foyers, les lieux de consommation majeurs et les lieux publics de rassemblement et de célébrations afin de collecter les déchets plastiques. Le but est de recueillir 132 tonnes de déchets plastiques, ce qui équivaut à 4,4 millions de bouteilles plastiques.

« Cette campagne elle est importante à plusieurs titres, déjà par le fait qu’elle nous permet d’occuper les jeunes pendant les vacances, par le fait qu’elle fait un mois du 1er au 30 aout, ça veut dire que socialement quand même, ça aide ces jeunes-là à les sensibiliser sur l’environnement, à les offrir un peu de revenus. Ça permet aux ménages de continuer à être sensibilisés et surtout d’enlever les déchets des domiciles », a déclaré Rodrigue Ngonde.

« Nous avons trois chiffres : 300 jeunes, 22 jours, 132 tonnes. Nous voulons cette année avoir un impact fort dans les cinq villes que nous avons sélectionnées. Ce que nous voulons faire c’est d’avoir des jeunes vacanciers, qui puissent avoir un impact fort en collectant les déchets, en étant sensibilisés sur ces outils et en transmettant cela aux communautés », a-t-il ajouté.

En prélude à cette activité, les stagiaires retenus seront formés à la collecte et au tri des déchets plastiques afin d’être outillés sur le terrain. Répartis en équipes pour une meilleure occupation géographique, ils auront pour missions au quotidien, de ramasser, stocker  peser et acheminer vers le lieu de préparation, les déchets collectés sur le terrain. De plus, ils sensibiliseront les foyers aux dangers de pollution de l’environnement engendrés par les bouteilles en plastique.

Il convient de souligner qu’après avoir été transportés vers le site de préparation, les déchets seront nettoyés, compressés et ensuite livrés aux usines qui procèderont au recyclage. Et à partir de ce recyclage, des pavés pour les routes et des poubelles seront fabriqués.

Une application pour faciliter la collecte des déchets plastiques

La particularité de cette 12e édition de la campagne Ecocollect « vacances sans déchets plastiques », est la mise en place d’une application de collecte pour faciliter la collecte des déchets pastiques.

Pour faire partie des 300 stagiaires, Il est nécessaire de se connecter à toutes les plateformes RED-PLAST afin de compléter le formulaire de recrutement. À la fin de leur stage, les jeunes seront récompensés par une attestation de participation et une rémunération symbolique afin de préparer leur rentrée scolaire.

Commentaires

0 commentaires

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux:

📸 INSTAGRAM: https://instagram.com/culturebeneofficiel
🌐 FACEBOOK: https://www.facebook.com/culturebene
🐤 TWITTER: https://twitter.com/culturebene
📩 EMAIL: culturebene@declikgroup.com
Afficher plus

Danielle NGONO

Rédactrice chez Declik Group

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page