« Sur la route du MASA » : les promoteurs dévoilent la liste des groupes sélectionnés - Culturebene
Clin d'oeilEvènementMusique

« Sur la route du MASA » : les promoteurs dévoilent la liste des groupes sélectionnés

Première sur la liste Armand Biyag. Un choix que Tony Mefe, coordonnateur de l’opération justifie « Nous avons choisi de commencer par Armand Biyag parce qu’il est certainement le moins connu dans les réseaux professionnels des « anciens » de notre sélection. »

Chanteur de charme à la voix sublime, Armand joue avec la même dextérité des synthés, du balafon et des percussions. Nous vous invitons à le découvrir sur scène à travers son « hommage à Richard Bona. Une délicieuse et surprenante adaptation d’une œuvre d’un monstre sacrée qu’il a pris la liberté d’exécuter à son goût avec ces deux complices Haoussa à la batterie et Richard Eboa à la basse. Un régal.

Qui est Armand Biyag

Chanteur de charme à la voix sublime, il joue avec la même dextérité des synthés, du balafon et des percussions. Armand Biyag est un artiste au talent à multiple facettes qui puise dans les rythmes de sa terre natale des musiques et des sonorités qu’il épice avec le Jazz et le Blues pour donner une saveur universelle à sa musique qui ne perd rien à son essence originelle.

Sur scène trois complices, lui au synthé, balafon et percussions, Haoussa à la Batterie et Richard Eboa à la basse s’amusent et transmettent leur passion de la musique à ceux pour qui ils ont choisi de faire la musique. LE PUBLIC

Une fois qu’il s’est libéré du football, sa première passion, Armand Biyag va créer son premier groupe « Africase » sous l’œil bienveillant de son mentor d’alors, Alphonse Touma. La petite formation musicale du jeune artiste va très vite attirer l’attention des festivals et des organisateurs de spectacles locaux. Festival Massao, Foire musicale et artistique (FOMARIC), IFC de Douala lui ouvrent leurs scènes. Ses choix musicaux ne faisant pas courir le grand public, il est obligé de faire exister son groupe en organisant lui-même ses concerts à la maison des jeunes et des cultures ainsi qu’au foyer des jeunes d’Akwa à Douala. Et puis le cabaret, incontournable école de la musique au Cameroun mais aussi l’espace où l’on se fait remarquer.

Armand Biyag va ainsi faire du Piano-bar trois années durant en murissant ses projets et en furetant dans les salles à la recherche d’un potentiel producteur. La rencontre a finalement lieu en 2010. La providence et le talent ont choisi dame Audrey Chicot. L’artiste rêvait d’avoir un disque dans les bacs, elle va lui offrir bien plus. Le tandem va en effet faire aboutir plusieurs projets : la maison de production « YET MUSIC », l’ouverture d’un studio musical « CAZA AFRIKA » et la réalisation de son album.

Auteur, compositeur, arrangeur et interprètes, Armand s’est aussi perfectionné à la prise de son et à l’utilisation de tous les supports informatiques nécessaire à la réalisation d’une musique.

Discographie

Mut Bi Nam : 2011

 

Commentaires

0 commentaires

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté

Merci de désactiver votre bloqueur de publicité. Notre survie en dépend :)