PeopleRDC
A la Une

Koffi Olomide : « si on vous viole, il ne faut pas attendre 10 ans, 15 ans »

Dans une interview publiée sur YouTube, l’artiste congolais, Koffi Olomide s’est adressé à la gente féminine, quant aux délais de dénonciation d’un viol. Ces propos, dénués de tact, vont en offusquer plus d’une à coup sûr.

En référence, éventuellement à la bataille juridique que se livrent le pasteur Moïse Mbiye et son ex-fiancée Éliane Bafeno, qui aurait été victime de viol et d’avortement et de menaces de mort de la part de ce dernier. Koffi Olomide, a contesté le délai pris par les victimes avant de dénoncer les actes dont elles ont été victimes.

«Si on vous viole, dénoncez cette personne le lendemain, ou le jour même. Il ne faut pas attendre 10 ans, 15 ans. Là ça devient comme un règlement de compte» a-t-il déclaré.

Avant de s’interroger, «quelle raison peut faire qu’une personne qu’on a violé lundi, puisse rester avec ce choc, jusqu’au samedi. Ou vienne dénoncer 7 mois ou 7 ans après? À partir de là, y a quelque chose de louche». Mais l’homme a tout de même précisé, que son intention n’est pas du tout d’ «accabler la gente féminine».

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer