A la uneInsideInterview

Juliette Fievet : « Ça va être un moment de folie avec Kery James, on vous attend… »

Son timbre vocal est l’empreinte qu’elle dépose aussi à son passage tous les soirs et lorsqu’on a le privilège de s’entretenir avec elle. La chroniqueuse est au Cameroun jusqu’au 16 février 2014 dans une optique professionnelle. Juliette Fievet a posé ses valises au Cameroun en compagnie de son artiste Kery James ce jeudi, 06 février à l‘aéroport international de Douala. Voici quelques mots de la chroniqueuse.

Bonsoir Juliette, bienvenue au Cameroun, bienvenue en Afrique une fois de plus.

Hello ! C’est un plaisir d’être là au Cameroun, ravie d’être arrivée. J’ai tellement entendu parler du Cameroun qu’on a hâte de rentrer dans le vif du sujet.

En même temps, c’est la toute première fois que Kery arrive en Afrique d’ailleurs…

Il était déjà là avant au Gabon, il y’a 5-6 ans mais c’était très rapide. Donc là ouais c’est vraiment la première fois qu’il a un gros concert à lui tout seul. Au Gabon, il avait fait trois titres. Mais là, c’est le premier vrai grand concert de Kery James en Afrique.

Vous êtes manager de Kery, j’espère que ça n’a pas été difficile de gérer son retour en Afrique après le Gabon tout de même ?

Ahaha ! Non ça n’a pas été dur parce qu’en fait on avait vraiment envie. Moi, ça faisait longtemps que je parlais à Kery de l’Afrique. C’est important pour moi qu’il vienne en Afrique, pour lui aussi. Mais, je ne le voulais pas avec n’importe qui n’importe comment, tu vois ce que je veux dire ? Des fois c’est un peu compliqué à distance ! Et on a eu Chinois et d’autres contacts. Et là, on enchaîne…

C’est deux dates exclusives, exceptionnelles… On annonce un show du tonnerre et j’espère que ce sera véritablement un show d’enfer ?

Ouais ! (sourire). On a même pris notre batteur avec nous, qui est absolument exceptionnel. Ça va être un moment de folie ! Il faut être là le 08 et 10. Voilà, on vous attend l’équipe. Ok ?!

Est-ce que vous avez un dernier mot à dire?

Merci pour l’accueil déjà … C’est un bon accueil. Et puis, on a hâte d’être sur scène, on a hâte de rencontrer les gens, de comprendre le pays, on a hâte … ! On a plein d’amis camerounais en France et on entend parler du Cameroun. C’est comme ci on connait un peu finalement… 

Commentaires Facebook

Laisser un commentaire

Ne manquez aucune actu !

Laissez votre adresse e-mail pour recevoir une selection des meilleurs articles du site !
Email
Prénom
Secure and Spam free...