Inside

TSC : Gervais Mendo Ze danse au Tribunal

Un an et plus après son arrestation le 12 novembre 2014, puis son incarcération à la prison centrale de Kondengui, l’ex directeur général de la Cameroon radio-television (Crtv) demeure serein ; initialement prévue le 22 décembre 2015, la prochaine audience du Pr Gervais Mendo Ze se tiendra plutôt le 17 décembre, ceci en raison de « la période de célébration de la fête de la naissance de Jésus-christ » comme l’a prétexté celui-ci devant un président du tribunal plutôt indulgent vu la circonstance.  Ce fameux 08 décembre 2015, c’est un Gervais Mendo Zé dansant et célébrant la joie qui sortait du Tribunal Criminel Spécial. Contrairement à ses coaccusés qui avaient l’air stressé et mal à l’aise, l’ancien DG de la CRTV aguichait un sourire digne d’une publicité de dentifrice.  Le nouveau client des juges de la juridiction spéciale n’avait pas l’air d’être psychologiquement atteint malgré le temps passé dans les geôles. Même le président Yap Abdou, en charge du dossier, s’était laissé contaminer par cette jovialité. Ce dernier qui avait renvoyé l’affaire au 22 décembre 2015 a accepté de l’ajourner au 17 décembre 2015, après que le Pr a rappelé qu’au 22 décembre, il serait en pleine préparation de la fête de Noel. «Vous êtes un laïc engagé», a alors soufflé le président du tribunal.

Ce 08 décembre n’était pas exempt de surprises ; Samuel Andang Mgbwa, Patricia Daisy Enam née Melone et Elisabeth Mongori, des co-accusés, brillaient alors par leur absence à la barre. Ces derniers font l’objet d’un mandat d’amener au Tribunal. Si l’ancien ministre Polycarpe Abah Abah a été déclaré malade et nos trois inculpés ont été déclarées «en fuite».

Profil des accusés « en fuite »

Patricia Daisy Enam née Melone est un ancien sous-directeur des finances. Elle s’est installée au Canada soi disant  pour poursuivre des études. En 2009, le Conseil de discipline budgétaire  et financière du Contrôle supérieur de l’Etat (Consupe) l’a accusée de distraction de la somme de 210 millions de FCFA. D’autres rapports du Consupe vont davantage l’épingler.  Par ailleurs cette ancienne fidèle parmi les fidèles de l’ancien directeur général de la CRTV Gervais Mendo est soupçonnée de détenir des comptes bien garnis d’argent mal acquis à l’étranger. Ils recèleraient la rondelette somme de 15 milliards de FCFA.

Elisabeth Mongori quant à elle est l’ancien directeur de la CRTV marketing and Communication Agency (Cmca). L’on lui reproche le non versement des recettes publicitaires produites par la régie publicitaire. Dame Mongori est accusée d’avoir distrait la somme de 1.834.912.636 au titre des exercices 2004 et 2005.

Pour ce qui est de Samuel Marcel Janvier Andang Mgbwa, l’on n’en sait pas beaucoup. Sauf que c’est un agent à la trésorerie générale de Yaoundé qui aurait détourné 320 millions représentant des sommes  issues de la redevance audiovisuelle et destinées à l’Office de radiodiffusion  télévision du Cameroun.

Nous rappelons que le père d’ ” Assimba ” est inculpé pour complicité de détournement de plus de trente milliards de f cfa

Commentaires

0 commentaires

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux:

📸 INSTAGRAM: https://instagram.com/culturebeneofficiel
🌐 FACEBOOK: https://www.facebook.com/culturebene
🐤 TWITTER: https://twitter.com/culturebene
📩 EMAIL: culturebene@declikgroup.com
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page