Nchout Ajara dit sa tristesse suite à l’annulation de la CAN féminine 2020 - Culturebene
A la uneCamerounInsideSport

Nchout Ajara dit sa tristesse suite à l’annulation de la CAN féminine 2020

A cause de la pandémie de corona virus qui sévit depuis des mois, plusieurs évènements ont été reportés voir annulés. Ainsi, si le Championnat d’Afrique des Nations (CHAN) et la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) ont été prorogés d’un an, la CAN féminine 2020 quant à elle a payé le lourd tribu : Elle a tout simplement été annulée. Au lendemain de cette décision, Nchout Ajara a réagi. 

Sur son mur Facebook, la meilleure joueuse africaine 2019, a dit sa tristesse. Pour Ajara, a cause de cette annulation, le football féminin africain va accuser du retard. De plus, la CAN étant une occasion pour les joueuses de montrer leur talent mais surtout de s’exposer pour une carrière en Occident, elles n’auront malheureusement pas cette opportunité cette année. « Une CAN féminine, c’est bien plus qu’une compétition. Depuis hier, je suis triste par l’annulation de la CAN féminine 2020. Même si je comprends la décision, j’ai du mal à l’accepter. Quoi qu’on dise, le football féminin africain va accuser un retard. Le football féminin africain n’offre pas beaucoup d’occasion de voir ses talents. La CAN est une porte d’opportunité pour nous. Pour plusieurs footballeuses, la CAN représente l’occasion majeure pour défendre son pays et s’exposer pour une carrière en Occident. Plusieurs d’entre nous ont émergé grâce à la CAN. Trois années dans une vie c’est énorme », a-t-elle écrit.

Ajara félicite néanmoins la décision de la CAF car c’est un moyen de barrer la voie au covid19 qui continue de faire des ravages dans le monde. « Je suis triste pour mes jeunes sœurs et le football féminin africain. Néanmoins, je félicite la CAF pour la création de la Champions League féminine. RDV en 2022 Inchallah ! », A-t-elle conclut.

Pour rappel, c’est le 30 juin 2020 que le comité exécutif de la CAF s’est réuni afin de décider du sort de toutes les compétions.

 

Commentaires

0 commentaires

Danielle NGONO

Rédactrice chez Declik Group

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté

Merci de désactiver votre bloqueur de publicité. Notre survie en dépend :)