CamerounInside

“Les filles qui m’écrivent qu’elles veulent aussi un mari milliardaire là, sachez que le milliardaire ne se trouve pas n’importe comment”, dixit Letis Diva

L’artiste de bikutsi Letis Diva a répondu aux jeunes filles qui lui demandent des conseils pour avoir un mari milliardaire.
 
Le 30 octobre dernier, c’est via son mur Facebook que Letis Diva a écrit: ” Les filles qui m’écrivent qu’elles veulent aussi un mari milliardaire là, sachez que le milliardaire ne se trouve pas n’importe comment.”
 
” Il faut déjà trouver un réseau fréquenter les endroits luxueux dans les ville ou les pays de riches (Monaco, Suisse etc), (restaurants huppés, hôtels de luxe, casino luxueux, club de golf…); s’habiller cher, investir sur son physique (chirurgie). Et pour réaliser tout ça il faut avoir les moyens financiers donc commencez déjà à chercher votre propre argent pour pourvoir financer votre projet pour un début”, a-t-elle ajouté.
L’artiste va même plus loin en indiquant les conséquence qui s’en suivent. “Il faut aussi savoir que la plupart des milliardaires sont très capricieux, du coup vous devez être prêtes à répondre à toutes leurs attentes (anustocratie, partouzes, lesbianisme, avaler leur sperme, sado-masochisme, manger ses excréments ou alors pisser sur lui pendant l’acte sexuel, fréquenter les clubs échangistes…) C’est la raison pour laquelle les escorts girls (prostitués de luxes) sont en majorité des lesbiennes car à force de faire des partouzes et lécher d’autres filles sous l’emprise des drogues, elles y prennent gout.”
Une réponse salué par ses fans. Les filles à la recherche des maris riches, vous êtes donc avertis!

Commentaires

0 commentaires

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux:

📸 INSTAGRAM: https://instagram.com/culturebeneofficiel
🌐 FACEBOOK: https://www.facebook.com/culturebene
🐤 TWITTER: https://twitter.com/culturebene
📩 EMAIL: culturebene@declikgroup.com
Afficher plus

Danielle NGONO

Rédactrice chez Declik Group

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page