La Compagnie Trait d’Union a présenté Un rat qui passe - Culturebene
CamerounComédie & HumourSpectacle vivantThéatre

La Compagnie Trait d’Union a présenté Un rat qui passe

Les acteurs Thierry Fotso, Edmond Bolo, Kevine Mleppe, Landry Nguetsa, Ousman Sali et Valérie Sarrazin nous ont transportés dans le vécu de M. Bredumo, homme de pouvoir sous une dictature, tiraillé entre les facettes divergentes de trois personnages qui font partie de son imaginaire et qu’il incarne à partir d’une sculpture de l’artiste camerounais Dieudonné Fokou dans un décor plutôt sobre au climat absurde, sans doute pour mieux aiguiser le sens subtile de spectateur quand à son questionnement le devenir de ce dernier, relativement à sa liberté d’action et conscience face à un régime totalitaire tel que décrit par la pièce.

Ce texte est d’Agota Kristof, écrivain Suisse d’origine Hongroise décédée en 2011, qui fuit son pays en 1956 lors de l’invasion de l’armée soviétique. Un Rat passe qui fut écrit entre 1975 et 1984.

Impressions


Ambroise Mbia : « Le Théâtre camerounais n’est pas celui qui se porte le plus mal »

Nous pouvons tous être fier que le théâtre camerounais n’est pas celui qui se porte le plus mal. Je crois qu’il faut se féliciter que les jeunes continuent de croire, c’est un métier et que la pièce de tout à l’heure nous l’ait démontré. Tout y était, un bon texte, une mise en scène, un jeu des acteurs, une régie technique et surtout un message, parce que le théâtre n’est pas seulement là pour divertir, il sert aussi à éduquer et c’est sa finalité.

Commentaires

0 commentaires

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer