2014 copyrightd’effervescenceInternet casinos2014peopleamincissant affluencebientrèspour­sui­visvient

Singuila a mis le feu au Palais des Sports de Yaoundé

By  |  0 Comments

Yaoundé vient de vivre deux jours de folie et d’effervescence totale. La présence en son sein de la star du R&B mondiale Singuila, fait sauter les compteurs d’espérance festive. Entre actions sociales, humaines puis, son show renversant de joie à outrance à la Sanza Night-Club et enfin le final tonitruant au Palais des Sports de Warda, voici le récit de son bain de mélodies dans l’enceinte de l’infrastructure sportive.

Le Rossignol Tour de Singuila a plaidé en faveur d’une fête hors du commun avant les fêtes de fin d’année ; ceci grâce à l’initiative de CY Enter10ment, toujours au cœur de très gros coups ! Ainsi, pour la toute première fois en solo au Camer et de surcroit à Yaoundé, Singuila avait dans ses valises, en plus de son tube déjà interplanétaire qui le qualifie si bien ; des prestations frisant l’extraordinaire, de communion extrême et de rassemblement populeux !

La date du vendredi 19 décembre 2014 restera très longtemps gravée en lettres rouges et à l’encre indélébile dans les mémoires des spectateurs présents ce soir-là ! Car il faut dire qu’il y’a eu un véritable show malgré la lente et timide affluence, amincissant les attentes habituelles des uns et des autres !

Avec l’introduction de Julio pour donner le ton en danses urbaines et en Zoropoto, vint l’entrée en lice du présentateur 5 étoiles des plus grands events, M. Visley Oyie qui a replacé les prestations des artistes au centre de la magnifique scène. Un show aussi prestigieux n’ayant que des guests du même ordre. Entre Landry Mélody pour étaler l’étendue de son talent et parodier fabuleusement bien Singuila ; on a eu Mr STO un peu différent sans ses dreads locks mais avec la même voix et la portée insolente de son savoir-faire vocal qui déchire toujours autant. Ensuite, l’une des révélations Rap 2014, Minsk a commandé au public une légère séquence émotion, avant de bombarder sa chanson sur les « Panthères », suivez mon regard ! L’artiste allie donc technique, maîtrise et bonne vibe en live, ce qui lui vaut sa distinction. Il faut par ailleurs dire que c’est une floraison de jeunes talents qui a caressé le Palais. Etant donné qu’un autre nom qui résonne déjà dans le R&B Camer Georges Breezy, est rentré sur la scène avec de quoi faire briller la soirée des convives ! Prestations incroyables à la clé ! Plongé dans une ambiance du tonnerre, le public survolté avait vraiment de quoi se mettre sous la dent car Krisss Lady, Leeyo, Marco Mignon, Akumaah ont enchainé avec autant punch et du spectacle. Avec Michael Kiessou sur la scène, le Cameroun a eu de quoi sourire du moment où la révolution afro urbain qu’il incarne exporte merveilleusement bien la prouesse musicale made in Cameroon. Acclamés et enjaillant les spectateurs, One Love est également venu porter haut le flambeau de son expérience avec la beauté de sa prestation scénique et dénoncer sans « exagérer », les maux de notre pays.

La suite, c’est chaud bouillant ; il faut rappeler que le Rossignol était déjà présent dans le salon privé du Palais des Sports. Warda frôlait l’ultime ébullition à l’annonce de son arrivée. Pascal Pierre vint déclencher le compte à rebours après le show du DJ de l’artiste. Yaoundé n’attendait plus que celui pour qui ce public affirme sa grande appréciation. Singuila montait alors sur le podium sous l’euphorie et la liesse incroyable du public surexcité du Palais. Un adorable partage choral entre le Rossignol et ses fans. Chacun de ses titres offrait le droit à ses interlocuteurs de traverser les décibels de la salle, de leur allégresse exponentielle. Les femmes se délectant comme des déchainés en se ruant sur la scène, comme dans un immense délire. De légers débordements de joie ça et là sont bien la preuve de l’amour qui lie le chanteur de charme au Cameroun qu’il commence d’ailleurs à beaucoup fréquenter. Singuila a ainsi eu droit à une alacrité quasi-hystérique du public présent, femmes comme hommes pleurant et croulant sous la présence en chair et en grandeur nature de leur idole, de leur artiste préféré, de celui qu’ils fredonnent même durant leurs instants les plus intimes. Renvoyant comme il sait le faire en chansons, son affection et des mots agréables à ses nombreux fans ; le Rossignol Tour 2014 au Cameroun prendra fin ce dimanche 21 décembre 2014 au Parcours Vita de Douala. De belles fêtes de fin d’année offertes par CY Enter10ment en attendant encore plus d’étonnantes affiches en 2015 !

La Rédaction

Cuture Black & Afro, Stars & People, Divertissement....

Commentaires Facebook