Litterature

Calixte Beyala:  » être un  anti-Kamto ne veut pas dire qu’on n’aime pas les bamilékés… « 

Le compte facebook de l’écrivaine est scruté à la moindre publication , ainsi lors d’un précédent post , certains internautes l’avaient qualifié de tribaliste anti bamiléké .Dans sa posture de femme de lettres , elle avoue qu’elle émet des jugements objectifs dénués  de toute passion et sottise .Pour elle Kamto veut embraser le pays en se déclarant vainqueur des élections , de ce fait elle appelle les camerounais à rester calme .
« Il n’y a pas plus dangereux qu’un illettré qui essaye de décortiquer une phrase ou de l’interpréter.
Ainsi de mon post sur la posture des pro-Kamto qui stigmatisent les autres camerounais depuis cinq ans.
Malchance ! Les illettrés ont lu mon post et ont conclu que cet article était contre les bamilékés, à moins de s’accorder sur le fait que tous les bamilékés sont des pro-Kamto, ce que je ne crois pas…
Je me suis moquée des uns et des autres, personne n’a trouvé à redire !
Je n’ai pas vu les Bamouns se précipiter sur ma page pour défendre Ndam Joya quand je me suis moquée de lui. » écrit la romancière

Commentaires Facebook

Laisser un commentaire

Ne manquez aucune actu !

Laissez votre adresse e-mail pour recevoir une selection des meilleurs articles du site !
Email
Prénom
Secure and Spam free...