RECAN - Garoua: Les artistes du Nord célèbrent l'unité et le vivre ensemble - Culturebene
ArtsHistoire & Patrimoine

RECAN – Garoua: Les artistes du Nord célèbrent l’unité et le vivre ensemble

A l’unisson avec les 9 autres régions du Cameroun, les acteurs culturels de la région du Nord ont procédé le 10 septembre dernier au lancement de la rentrée culturelle et artistique nationale (Recan). Placée cette année sous le thème : « Contribution du sous-secteur Arts et Culture dans la consolidation davantage de la Paix, de l’Unité et du Vivre-ensemble harmonieux pour un Cameroun émergent », la Recan est un rendez-vous culturel qui interpelle les artistes et hommes de culture  et artistes à se mobiliser en vue de s’impliquer avec dynamisme à la vitalisation toujours d’avantage de la créativité et de la promotion artistique et culturelle. Selon Madi Julienne, délégué régional des arts et de la culture de la région du Nord, « cet événement a pour but de stimuler l’engagement des artistes et des hommes de culture à réaffirmer l’identité culturelle camerounaise, à développer toujours plus leur créativité ; développer à travers ses riches variantes les champs spécifiques d’intervention des arts et de la culture ; galvaniser le travail de synergie des acteurs culturels et artistiques, la création et de promotion des arts et de la culture ».

A Garoua, ce moment fort de la célébration de la diversité culturelle du Cameroun et qui marque le début de la nouvelle saison culturelle et artistique a connu  une forte mobilisation non seulement des artistes et Hommes de culture, mais aussi du public venu assister à cette cérémonie d’ouverture présidée par gouverneur de la région du Nord Jean Abaté Edi’i. Le village artisanal de Garoua théâtre de la cérémonie de lancement a d’abord donné à voir un impressionnant carnaval qui a vu défilé différents types d’expressions artistes et culturelles. Les artistes ont également démontré leur savoir faire au cours d’une exposition qui a fait l’objet d’un vernissage par les autorités présentes au village artisanal. Les artistes étaient regroupés au sein de 23 fédérations artistiques définies par la nouvelle vision du ministre des Arts et de la Culture, Ismaël Bidoung Kpwatt, pour professionnaliser le secteur. «La création des fédérations augure des lendemains meilleurs pour les artistes car c’est peut être le déclic pour l’adoption d’un statut de l’artiste que nous réclamons depuis des lustres car cela pourra améliorer le travail des artistes que nous sommes», déclare Cheik Abdoul, promoteur et animateur culturel à l’Alliance française de Garoua. S’adressant aux artistes et aux hommes de culture lors de la cérémonie de lancement de cette rentrée culturelle et artistique, le gouverneur Jean Abaté Edi’i a réitéré l’engagement des pouvoirs publics déterminés à accompagner l’art dans toute sa dimension dans la région du Nord. Les groupes de danse Fali Ngoutchoumi, Voulma de Guirviza ou encore Guma Guidar ont apporté une touche particulière à ce lancement en rappelant à travers leurs prestations la richesse du patrimoine culturel camerounais d’où l’importance de sa valorisation et de la sa préservation.

Précisons que les activités de la 4eme édition de la rentrée culturelle vont se tenir jusqu’au 1er octobre prochain  et seront axées autour des conférences-débats sur la contribution de chacune des disciplines au rayonnement des arts et de la culture, sur le vivre-ensemble harmonieux et l’unité nationale, des spectacles ou démonstration spécifique d’une discipline lors d’une journée qui lui sera entièrement consacrée où encore des expositions par les acteurs des différents pôles.

Par Ebah Essongue Shabba

 

 

 

Commentaires

0 commentaires

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté

Merci de désactiver votre bloqueur de publicité. Notre survie en dépend :)