L'Allemagne revisite son passé colonial en Afrique à travers le projet "The burden of memory " - Culturebene
ArtsHistoire & Patrimoine

L’Allemagne revisite son passé colonial en Afrique à travers le projet “The burden of memory “

La conférence de presse relative à la présentation de cet évènement politico- culturel a eu lieu ce mardi 05 novembre à la villa allemande .

Du 09 au 16 novembre , le projet The burden of memory sera décliné aux Yaoundéens . Avec des pinceaux culturels , les artistes issus des anciennes colonies vont peindre et dépeindre le passé colonial du pays de Bismarck en Afrique . D’après les explications de la curatrice Princesse Marilyne Douala Manga Bell , le projet The burden of memory a été inspiré par le titre éponyme de l’ouvrage de l’écrivain nigérian Wolé Soyinka , ceci dans le but d’analyser avec objectivité et scientificité les atrocités commises par les colons allemands . À la question de savoir si ce projet ne va pas réveiller les démons du passé ? Elle répond que tout a été fait dans les règles de l’art pour ne pas heurter les sensibilités . Pour Fabian Mühlthaler Directeur de l’Institut Goethe , cette grande messe culturelle va augurer des lendemains meilleurs pour ces artistes , car un fond de financement sera mis pour viabiliser leurs œuvres , en outre des échanges entre les artistes des différents pays seront encouragés .
Ainsi, les artistes évoluant dans le théâtre , la musique , le cinéma , la poésie slam, la littérature etc.. du Cameroun , Burundi , Allemagne , Namibie , Rwanda , Tanzanie et Togo développeront leur talent pour tenir en haleine les spectateurs .
l’Institut Goethe , La Villa Allemande , le Musée National , La salle Sita Bella , le Centre culturel Camerounais et la Case des Arts serviront de cadre idoine pour les différentes représentations .
Pour rappel , l’Allemagne s’est établie au Cameroun par le truchement des missionnaires , des commerçants et des aventuriers .De ce fait , le 12 juillet 1884 , les Chefs Douala ont signé un traité avec le Reich , officialisé 2 jours plus tard par Gustave Natchigal .Un traité qui sera violé par les Allemands à travers des crimes et des spoliations , après la Première Guerre Mondiale l’Allemagne va perdre ses différentes colonies au profit de la France et l’Angleterre .La Société des Nations et l’ONU vont placer le berceau de nos ancêtres respectivement sous mandat et sous tutelle franco -britannique . Depuis lors , le Cameroun essaye tant bien que mal d’impulser son développement en dépit des séquelles de la colonisation .


Commentaires

0 commentaires

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer