ArtsBDExposition

Festival Mboa BD, du 23 au 26 Novembre

Une image grotesque, un visage déformé, des malformations  présentes, mais le personnage reste identifiable. On rit, on s’amuse, on éduque, la caricature remplie toutes ces fonctions. Au fil du temps, elle s’est imposée, au point de devenir incontournable, voir indispensable. La plupart des rédactions se sont attachées les services d’illustrateurs, artistes singuliers et pluriels qui ne manquent pas d’imagination.  Difficile aujourd’hui de parcourir les  rues de la capitale politique sans apercevoir, une illustration caricaturale qui frise le plus souvent au rire.  Un domaine   en conquête par de nombreux  jeunes au talent à orienter. Par souci de vulgariser cet art, le neuvième, plusieurs rassemblements de part le Cameroun sont organisés. Outre le FESCARY, (festival de la caricature de Yaoundé), qui deviendra en 2003, FESCARHY, (festival de la caricature et de l’humour de Yaoundé), figure en pole position, et ce depuis l’année dernière, le festival Mboa BD. Une initiative de jeunes amoureux de dessin,  qui se veut international, tout en s’efforçant de donner une image assez précise et claire de cet art au Cameroun. La deuxième édition qui débute demain 23 Novembre 2011 au CCF de Yaoundé, promet de réserver autant de surprise que l’année précédente. Outre l’exposition et  le vernissage, figurent en bonne place des rencontres avec des artistes, tels que Pahé le gabonais, Moss de 100%jeune  et bien d’autres grands crayons, qui pourront apporter leur vécu aux jeunes.   Le festival courre jusqu’au 26 de ce mois. Ce festival suscite beaucoup d’attentes. Reste à savoir s’il sera à la hauteur.

Commentaires Facebook

Laisser un commentaire

Ne manquez aucune actu !

Laissez votre adresse e-mail pour recevoir une selection des meilleurs articles du site !
Email
Prénom
Secure and Spam free...