Le Forum social mondial 2016 à Montréal : le Cameroun n’est pas en reste - Culturebene

Le Forum social mondial 2016 à Montréal : le Cameroun n’est pas en reste

Soutenue par plus de 200 organisations de la société civile québécoise, canadienne et mondiale dont l’Axe Formel Résultant sur une Immigration Consensuelle et Admissible – AFRICA, la candidature de Montréal pour recevoir le FSM 2016 a été officiellement acceptée par le Conseil international des FSM (Forum social mondial), lors du dernier Forum mondial qui s’est déroulé en Tunisie en mars 2015. Le Cameroun qui aujourd’hui souhaite faire tache d’huile par sa présence à ce rassemblement, se prépare alors véritablement. Samedi 12 mars dernier, les différentes associations devant s’y rendre ont tenu une conférence de presse sous la houlette de AFRICA (Axe Formel Résultant sur une Immigration Consensuelle et Admissible), l’Association Mouvement Citoyen (MC) et l’Association des Femmes Agropastorales du MBAM et INOUBOU (AFAMI) qui n’a pas fait le déplacement pour cette unième rendez-vous.

Les préparatifs pour le déplacement à Montréal à l’occasion de la prochaine édition du Forum Social Mondial 2016 vont bon train, nous a rassuré Mr Darryl LOVER, président international de AFRICA (Axe Formel Résultant sur une Immigration Consensuelle et Admissible) qui a participé aux précédentes éditions du FSM. Dans son propos introductif, ce dernier a tenu à louer l’initiative et remercie les organisateurs et toute personne ayant fait le déplacement pour cette rencontre. Il salue à la fois la mobilisation des femmes par le fait que celles-ci étaient plus nombreuses dans la salle lors de précédente réunion tenue le 27 février 2016 à Ekounou-Yaoundé. Il rassure d’ailleurs en suggérant que le travaille s’accélère et que les dispositions sont prises pour mobiliser plus de monde et faire connaitre au sein des populations camerounaises le Forum Social Mondial et ses avantages. Il rappelle que défendre la cause de tous les citoyens ainsi que les droits de l’homme au Cameroun, devient une priorité, d’où l’appel à l’inscription pour participer au FSM qui d’ailleurs demeure libre via le site www.fsm2016.org puis, adhérer au ‘’cercle d’accueil Cameroun’’ pour inscrire ou participer aux activités étendues. Il va plus loin en proposant à la délégation camerounaise de présenter parmi de nombreux projets, l’immigration clandestine et l’organisation d’un Forum Social Mondial au Cameroun comme priorité. Il poursuit en expliquant pourquoi le choix de l’immigration clandestine. « Le Cameroun comme de nombreux pays africains vit depuis près de deux décennies, de nombreuses pertes en vies humaines, l’appauvrissement des familles qui sacrifient partiellement ou totalement leurs  patrimoine ou même s’endettent pour envoyer l’un des leurs en occident ou vers un eldorado et ce qui se passe la plupart de fois très mal. Puis très récemment s’en est ajouté le phénomène de terrorisme qui est lié à l’immigration clandestine parce qu’un nombre important de leurs recrues parmi les clandestins refoulés dans le désert par les pays du Maghreb, ou de ceux n’ayant pas eu les moyens de poursuivre leur aventure vers le Nord. Ces derniers sont par la suite utilisés contre les intérêts et les citoyens occidentaux qu’ils accusent d’être la cause de leur calvaire et puis retournés contre leurs propres pays ». Il explique que l’organisation d’un FSM n’est pas un luxe pour le Cameroun quand on s’en tient à la situation sécuritaire que traverse le pays depuis l’apparition du terrorisme liée à la secte islamiste nigériane dont il se déplait à prononcer le nom pour ne pas en faire la promotion. Si les puissantes armées du monde se refusent à apporter une aide conséquente au Cameroun, il n’en est pas autant pour la société civile mondiale qui, peut exercer des pressions et apporter des solutions non seulement pour éradiquer ces ennemis des valeurs humaines, mais aussi apporter des axiomes porteurs sur le développement et la lutte contre la pauvreté. Il sera ajouté à ces projets de premier ordre selon lui, de nombreuses autres priorités de la société camerounaise et africaine en général.

Darryl LOVER lors de sa suivante prise de parole exhortait alors les associations Camerounaises désireuses de prendre part à cette grande messe de ne pas s’intéresser uniquement à l’aspect touristique qu’offre ce voyage de Montréal, mais de travailler pour proposer des projets fiables et constructifs pour contribuer à éradiquer la misère et le sous-développement et ramener la sécurité au Cameroun et en Afrique. Il a par la suite pris l’exemple des Afro-Américains qui autres fois victimes de ségrégation raciale n’ont pas choisi la fuite et l’exile comme solution, mais se sont battus jusqu’aujourd’hui pour un changement radical dans la législation et la société américaine moderne. Ce jeune et non moins dynamique camerounais dit donc que l’heure n’est pas à la dispersion, car une armée dispersée est armée qui a perdu la bataille d’avance ; il poursuit en demandant à tout le monde d’être uni pour une cause globale et de profiter de cette aubaine qu’est le Forum Social Mondial pour les pays du tiers monde en vue d’apporter le changement tant attendu. Il invite de ce pas, plus de personnes à participer aux activités préparatoires étendues, du Forum social Mondial 2016 via le réseau social Skype : prepafsm2016.implication (dynamique d’extension) ou en faisant le déplacement lors des différentes rencontres initiées par l’association AFRICA (la prochaine rencontre se tient en Avril, prendre attache via le site www.my-africa.org, ou appeler le (+237) 673 81 73 96). Darryl a également invité les camerounais et tous les migrants vivant en territoire camerounais à s’informer et à participer à l’ensemble d’activités proposées par le site officiel du Forum Social Mondial 2016, www.fsm2016.org

12825113_1304377826242788_598902461_n

Des propositions d’Axes thématiques ont également été dégagées ; ainsi, selon ce qui a été arrêté par le FSM 2016, ces thèmes doivent être repartis selon les objectifs des associations représentées dans ladite réunion afin que chacun fasse une fixation  dans les domaines qu’il métrise mieux.

  • Alternatives économiques, sociales et solidaires, gérée par AFAMI
  • La Communications, Sciences, culture, technologies et démocratisation des savoirs à (CM);
  • Culture de la paix, prévention et résolution des conflits à (CM) + AFRICA;
  • Décolonisation et solidarité internationale pour un autre développement ;
  • Droits Humains, dignité et auto-détermination des peuples à AFRICA;
  • Lutte contre les inégalités, services publics et partage des ressources
  • Migration et citoyenneté sans frontières à AFRICA;
  • Travailleurs et citoyens (nes) face à la mondialisation capitaliste

Part ces répartition de tâches, la concertation a ainsi décidé que toute association qui se joindra au cercle préparatoire devra intégrer l’un des trois groupes, conformément à leurs objectifs communs.

Informations pratiques sur les modalités de participation :

Pour apporter des éclaircissements sur tous détails relatifs aux modalités de participation au FSM 2016, il en ressort que le Cameroun comme toujours accuse un grand retard par rapport aux autres pays en préparation ; ceci dit, les panélistes appellent à un ralliement de toutes les associations concernées afin d’accélérer le processus, pour que soit arrêtée la liste des représentants camerounais afin d’entamer plus vite les démarches pour l’obtention des visa qui peuvent prendre jusqu’à trois mois. La date de clôture des listes par association a été néanmoins repoussée sine die avant de regrouper tous les participants et communiquer la liste des représentants camerounais à l’organisation du FSM 2016.

Chronogramme des activités préparatoires du FSM 2016.

La lecture du chronogramme a une nouvelle fois été donnée par, MBEDE ABOMO Luc Président de l’Association Mouvement Citoyen (CM), et par le président de AFRICA, Darryl Lover.

Il a été décidé qu’à compter de cette réunion du 12 mars il sera organisé plus d’activités étendues au programme des rencontres préparatoires pour le FSM 2016. La date du 19 Mars 2016 a été arrêtée par l’Association Mouvement Citoyen comme prochaine rencontre qu’elle organisera au quartier Ekounou – Yaoundé.

L’objectif pour AFRICA est de rassembler un nombre important de camerounais sur 50 à 80 000 personnes présentes au Centre-Ville de Montréal du 9 au 14 août 2016, dont les représentants de 5000 organisations de la société civile locale et mondiale, pour participer à plus de 1500 activités autogérées par les participants eux-mêmes. Mais aussi de faire vivre à distance le FSM 2016 à de nombreux camerounais et africains en général à travers les réseaux sociaux.

Innovation 2016

Le FSM 2016 marquera l’histoire comme étant le premier évènement de ce genre à se tenir dans un pays du Nord. En effet, depuis son invention à Porto Alegre en 2001, le FSM a eu exclusivement lieu dans des pays du Sud (Amérique latine, Asie, Afrique). Or, il existe d’innombrables alternatives qui fleurissent localement aux quatre coins du monde pour construire des communautés plus solidaires et respectueuses de l’être humain et des limites de la planète. Le défi consiste à rassembler ces acteurs du changement au-delà de l’opposition Nord-Sud, pour leur permettre d’échanger, de faire connaître leurs revendications, leurs initiatives et leurs projets d’action pour alimenter une dynamique positive de changement. Penser globalement et agir localement.

L’union fait la force

Des personnalités internationales confirment leur présence au Forum social mondial 2016 notamment Le vice-président de la Bolivie Álvaro García Linera, Ricardo Petrella, politologue et économiste italien connu pour ses prises de position contre la privatisation des ressources vitales pour l’être humain, Chico Whitaker, le brésilien cofondateur du Forum social mondial et récipiendaire en 2006 du Right Livehood Award, ainsi que des personnalités issues des milieux de la culture et des arts  ont manifesté leur vif intérêt à prendre part à cet évènement inédit et d’envergure mondiale, dédié à trouver collectivement des solutions aux défis de notre temps.

Le Forum social mondial se tiendra du 9 au 14 août 2016 au Centre-Ville de Montréal, à l’Université du Québec à Montréal (UQAM), au CEGEP du Vieux-Montréal et à l’Université McGill.

Toute suggestion ou proposition voire inscription est attendue via le site www.my-africa.org, Facebook : www.facebook.com/Africa.migration  ou au numéro (+237) 673 81 73 96.

 

 

Categories
Inside
No Comment

Laisser un commentaire



COMMENTAIRES FACEBOOK

Ne manquez aucune actu !

Laissez votre adresse e-mail pour recevoir une selection des meilleurs articles du site !
Email
Prénom
Secure and Spam free...
73 Partages
Partagez73
Tweetez
+1
Partagez
Enregistrer